Horner - Vettel n'est jamais satisfait de lui-même

Christian Horner a décidé de s’attribuer une petite douche au Champagne, aujourd’hui, à Singapour, en accompagnant Sebastian Vettel sur le podium d’un weekend de course maîtrisé de A à Z par le Triple Champion du Monde

Christian Horner a décidé de s’attribuer une petite douche au Champagne, aujourd’hui, à Singapour, en accompagnant Sebastian Vettel sur le podium d’un weekend de course maîtrisé de A à Z par le Triple Champion du Monde. La performance du jour fut des plus spectaculaires, Vettel creusant un écart de 20 secondes en 10 boucles après l’intervention de la voiture de sécurité, après avoir déjà montré lors des deux premiers tours de course qu’il était capable de se donner 5 secondes d’air sans aucune difficulté.

Il ne faut pas oublier que Vettel n'a que 26 ans et donc il obtient de plus en plus d'expérience et il s'améliore”, estime Horner. “Le talent est là, mais il y a énormément de travail également, il n'est jamais satisfait de lui-même”.

L’un des aspects particulièrement bien travaillés par Vettel reste la négociation des premiers kilomètres de piste. Vettel, mieux que quiconque, sait dompter les Pirelli pour aller creuser un écart conséquent d’entrée.

Nico a pris le meilleur départ, mais Sebastian a ensuite fait un dépassement de karting : il a laissé Nico rentrer trop tard dans le virage, puis il l'a croisé pour le virage suivant !”, s’amuse Horner, qui peut moins se réjouir du sort de Webber, dont le moteur a lâché dans le dernier tour de la course…

C'est dommage pour Mark : on a simplement perdu la pression d'eau et à la fin on a tout simplement perdu toute l'eau, c'est dommage. Etre aussi près de l'arrivée après 2 heures, c'est vraiment extrêmement dommage. On va prendre chaque course comme elle vient et le championnat s'arrangera de lui-même”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités