HRT : Le package du Canada pour Spa

Après une pause estivale de cinq semaines, HRT va se rendre à Spa-Francorchamps en gardant le même objectif : donner du fil à retordre à sa rivale Marussia

Après une pause estivale de cinq semaines, HRT va se rendre à Spa-Francorchamps en gardant le même objectif : donner du fil à retordre à sa rivale Marussia.

Pour cela, l'équipe espagnole a révélé qu'elle allait réutiliser ses réglages du Canada. Malgré un double-abandon dû à des soucis de freins, la performance était en effet présente à Montréal, où Pedro de la Rosa s'était qualifié une demi-seconde devant les HRT, et à moins d'une seconde de la Toro Rosso de Vergne. “Nous allons utiliser la même configuration aérodynamique moyenne que celle qui a si bien marché au Canada, et nous espérons être performants malgré le grand nombre de virages rapides,” a expliqué le pilote espagnol.

Spa-Francorchamps est un circuit apprécié de tous, et les pilotes HRT ne font pas exception. “Spa, c'est un circuit de pilotes,” se délecte Karthikeyan. Son coéquipier appuie ses propos : “C'est un circuit spectaculaire et difficile, non seulement à cause de ses virages, mais aussi à cause de la météo, puisqu'une partie de la piste peut être sèche alors qu'une autre est mouillée.” Et Dani Clos, qui participera à la première séance d'essais libres, y a remporté sa première victoire en Formule Renault, en 2006.

Pour parvenir à dépasser Marussia au classement dès dimanche prochain, il faudrait toutefois que l'un des deux pilotes signe une 13e place, le meilleur résultat de l'équipe restant la 15e place de Karthikeyan à Monaco, contre plusieurs 14e places pour l'équipe russe.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pedro de la Rosa , Dani Clos
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités