Huis clos décrété pour les deux Grands Prix à Bahreïn

Il n'y aura pas de public lors des deux Grands Prix de Formule 1 qui se tiendront à Sakhir à partir de la fin du mois de novembre.

Huis clos décrété pour les deux Grands Prix à Bahreïn

Revoir du public sur les Grands Prix de Formule 1 en 2020 semble désormais compromis. Les organisateurs du Grand Prix de Bahreïn ont annoncé aujourd'hui que le huis clos avait été décrété pour les deux week-ends de compétition qui se tiendront sur le circuit de Sakhir, d'abord le 29 novembre puis le 6 décembre. La décision de ne pas accueillir de spectateurs fait suite à une directive émanant des autorités locales afin de lutter contre la pandémie de COVID-19.

"Le Royaume de Bahreïn reste focalisé sur la protection de la santé de ses citoyens et résidents, en maintenant l'un des taux de dépistage par habitant les plus élevés au monde", précisent les organisateurs. "La planification est déjà bien avancée pour les deux week-ends de course, programmés du 26 au 29 novembre et du 4 au 6 décembre. Le Circuit international de Bahreïn travaille étroitement avec la Formule 1, la FIA et les autorités gouvernementales compétentes pour assurer le déroulement des événements avec toutes les mesures de protection sanitaires, en se basant sur les protocoles détaillés et établis."

Lire aussi :

Le circuit de Sakhir accueillera un premier Grand Prix organisé sur le tracé traditionnellement emprunté par la Formule 1, tandis qu'une semaine plus tard, c'est la piste extérieure à haute vitesse qui sera utilisée pour la toute première fois. Le huis clos ne sera toutefois pas total, puisqu'un nombre limité de places en tribunes sera réservé aux familles de soignants et de travailleurs qui se sont retrouvés en "première ligne" face à la pandémie de COVID-19. Début septembre, les organisateurs du Grand Prix d'Italie à Monza avaient procédé de la même manière.

Après des courses disputées à huis clos durant tout l'été, les spectateurs ont fait leur retour sur les circuits avec des jauges limitées lors des Grands Prix qui se sont déroulés au Mugello, à Sotchi, au Nürburgring et à Portimão. Imola avait dû se résoudre au huis clos la semaine dernière, et ce sera également le cas à Istanbul dans quelques jours. 

"Nous ne pourrons pas accueillir de public sur nos événements cette année, mais nous sommes ravis d'avoir l'opportunité de saluer le courage et les efforts de nos soignants et travailleurs de première ligne en leur laissant la totalité des places disponibles afin de découvrir la F1", précise le Cheikh Salman bin Isa Al Khalifa, directeur du circuit de Bahreïn. "Nous sommes déterminés à organiser un spectacle pour les centaines de millions de gens qui y assisteront à travers le monde, en toute sécurité depuis chez eux."

La semaine prochaine, le circuit de Sakhir accueillera également la manche finale de la saison 2019-2020 de WEC, mais il était déjà prévu de longue date que les 8 Heures de Bahreïn se tiennent à huis clos.

partages
commentaires
Des cas de COVID-19 chez Williams, qui s'organise pour la Turquie
Article précédent

Des cas de COVID-19 chez Williams, qui s'organise pour la Turquie

Article suivant

Ocon veut apporter une plus grosse pierre à l'édifice Renault

Ocon veut apporter une plus grosse pierre à l'édifice Renault
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021