Hulkenberg a un avenir "complètement ouvert" entre F1 et WEC

Nico Hulkenberg a indiqué que son avenir restait très ouvert, alors qu'il a pris beaucoup de plaisir lors de ses débuts en WEC à Spa-Francorchamps ce week-end.

La troisième Porsche 919 Hybrid engagée pour cette épreuve, en prévision des 24 Heures du Mans, a perdu toute chance de bien figurer dès le premier relais de son coéquipier Nick Tandy, qui s'est accroché dans le trafic avec une Porsche GT. Mais la suite de la course s'est déroulée sans heurt majeur et l'équipage a terminé au sixième rang.

"Pour être honnête, je vais faire Le Mans et ensuite j'évaluerai à quel point j'aime ça", a confié Hülkenberg à Motorsport.com. "S'il y a un avenir ou non en F1… Je crois que mon avenir est complètement ouvert, et il est trop tôt pour dire quoi que ce soit à ce stade de l'année."

Du plaisir en apprenant

A Spa, le pilote allemand a beaucoup apprécié le temps de piste dont il a disposé dans son proto LMP1 malgré une course passée à devoir rattraper le temps perdu.

"J'ai pris du plaisir. Evidemment, nous avons perdu du temps au début, ce qui est dommage. Mais c'est pour cela que nous sommes ici, pour vivre ce genre d'expérience. C'était bien de tous avoir du temps dans la voiture [avec Nick Tandy et Earl Bamber, ses coéquipiers]."

"Nous n'avons pas changé les pneus, nous étions si loin que nous récoltions des informations pour les autres voitures, donc j'ai conservé les mêmes pneus pour voir comment cela se passait."

Hülkenberg a aimé le trafic!

Hülkenberg estime que le week-end passé à Spa était idéal pour faire un bon apprentissage avant les 24 Heures du Mans.

"C'était ma première fois avec ce format de course, tout était nouveau ce week-end. Je crois que tout s'est bien passé, même si évidemment le résultat final n'est pas celui que nous espérions."

"De toute façon, la priorité n'était pas de faire un résultat, il s'agissait d'emmagasiner de l'expérience. Le trafic n'était pas aussi mauvais que ce que j'avais imaginé. C'était mieux que prévu, j'ai vraiment apprécié le trafic, pour être honnête."

Quant au fait de retrouver le rythme de la F1 dès le week-end prochain à Barcelone avec Force India, Hülkenberg n'est pas inquiet : "Je crois que j'ai le feeling F1 en moi. Je prends un logiciel différent dans un tiroir de mon bureau et je l'installe de nouveau dans mon cerveau!"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Force India , Porsche Team
Type d'article Actualités
Tags avenir, f1, futur, wec