Hülkenberg attend un signe de Red Bull : "C'est très calme"

Nico Hülkenberg accepte son sort : celui d'attendre la décision de Red Bull pour savoir s'il aura une opportunité de revenir en F1 la saison prochaine.

Hülkenberg attend un signe de Red Bull : "C'est très calme"

Présumé en compétition avec Sergio Pérez pour décrocher un baquet chez Red Bull Racing l'an prochain, dans le cas où Alexander Albon ne serait pas conservé à Milton Keynes, Nico Hülkenberg a fait savoir que tout était devenu "très calme" concernant les discussions pour son avenir. L'Allemand explique être en contact avec plusieurs écuries pour 2021 mais sans que rien n'avance concrètement jusqu'à présent, tandis que les places se raréfient au sein d'un plateau déjà bien garni.

"J'espère bien sûr faire un bon retour à l'avenir, mais il n'y a rien d'autre à dire", a-t-il confié au micro de la chaîne Servus TV. "C'est très, très calme en ce moment. La presse s'est un peu calmée, et je pense qu'il faudra un certain temps avant d'avoir vraiment une clarté définitive. […] Les dominos sont déjà tombés pour plusieurs équipes. Les cartes sont jouées. J'ai eu mes deux chances [de rouler en Grand Prix] et je les ai utilisées du mieux que je pouvais. Je ne suis pas impliqué activement dans l'immédiat, mais évidemment je suis en contact avec les gens qui comptent. Mais pas toutes les semaines, pas tous les jours."

Lire aussi :

Privé de volant en 2021 quand Renault lui a préféré Esteban Ocon, Nico Hülkenberg a toutefois pu faire son retour à la compétition dès cet été, appelé par Racing Point pour remplacer au pied levé Sergio Pérez, testé positif au COVID-19 à Silverstone. Il a ensuite remplacé Lance Stroll au Nürburgring pour les mêmes raisons.

Concernant le timing qui s'offre à lui pour son avenir, Hülkenberg a bien conscience de ne pas être en position de force et d'être contraint d'attendre une décision. "Je laisse venir", admet-il. "Je suis plutôt détendu. Ça ne dépend pas de moi. C'est pourquoi je suis en position d'attente. Naturellement, j'espère qu'il y aura un retour et une opportunité, ce pour quoi je serais très motivé. Mais nous devons faire preuve d'un peu de patience jusqu'à ce que la décision soit prise."

Parmi les baquets encore disponibles pour l'an prochain, Red Bull apparaît comme la seule chance réelle, directement liée aux performances d'Alex Albon lors des trois derniers Grands Prix. Haas dispose encore de deux places officiellement, mais celles-ci semblent dévolues à Nikita Mazepin et Mick Schumacher.

Contraint d'attendre pour savoir quel sera son sort, Hülkenberg se tient prêt, conscient également qu'il peut être appelé à tout moment, après en avoir fait l'expérience ces dernières semaines. "Si ça arrive, c'est de toute manière complètement imprévisible", souligne-t-il. "Les deux dernières fois que c'est arrivé, c'était super impromptu. Je ne peux pas m'attendre à ce que quelque chose survienne chaque week-end. Mais ça peut arriver. Nous savons tous à quel point la situation est imprévisible en ce moment. Alors je dois juste me maintenir prêt et en forme. Et c'est ce que je fais."

Avec Christian Nimmervoll

partages
commentaires
Le Grand Prix d'Australie compte accueillir des spectateurs
Article précédent

Le Grand Prix d'Australie compte accueillir des spectateurs

Article suivant

Norris a pris le "pire départ" de l'Histoire

Norris a pris le "pire départ" de l'Histoire
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021