Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
2 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Hülkenberg n'avait "aucune arme" pour se battre à Bakou

partages
commentaires
Hülkenberg n'avait "aucune arme" pour se battre à Bakou
Par :
30 avr. 2019 à 07:00

Nico Hülkenberg a vécu un week-end très difficile à Bakou, où il s'est qualifié 18e et a terminé la course 14e. L'Allemand avoue n'avoir eu "aucune arme" pour se battre en Azerbaïdjan.

Le pilote Renault n'a été à aucun moment en position d'accélérer et de viser les points, après avoir échoué à franchir le cap de la Q1 en qualifications. Il n'avait battu que les Williams samedi et a pris le départ depuis la 15e place de la grille après application des pénalités de chacun. Impuissant face à ce manque de performance, il ne peut pas le justifier, alors que la R.S.19 était en mesure de monopoliser la quatrième ligne de la grille à Shanghai, deux semaines auparavant.

Lire aussi :

"Ça ne s'est vraiment pas bien passé, de toute évidence", a déclaré Hülkenberg à Motorsport.com. "Je n'avais aucun rythme, [j'étais] vraiment lent. Mais je n'ai pas de solution, ni la clé pour cela. J'ai senti que j'ai fait mon maximum et je pilotais plutôt bien. Mais si l'on regarde la vitesse des autres et la mienne, ça n'allait nulle part. Je ne suis pas sûr de ce qu'il s'est passé ce week-end, c'était comme cela dès le premier tour."

"Peut-être que c'est juste un des week-ends étranges, ce que j'espère, mais j'ai eu l'impression de n'avoir aucune arme pendant la course. C'est un week-end sur 21. Évidemment, ça ne s'est pas bien passé, un peu mieux du côté de Daniel, mais nous allons nous regrouper et recommencer à Barcelone."

Ricciardo a failli sauver les meubles

Daniel Ricciardo avait réalisé le 12e temps des qualifications mais a réussi à augmenter le rythme en course, ce qui lui a permis d'occuper une place dans les points avant d'abandonner, après avoir harponné Daniil Kvyat lors d'une manœuvre qui avait pour but de sortir d'une échappatoire.

"Je pense qu'on n'a pas été dans le coup du week-end", reconnaissait l'Australien. "C'est pour cela que marquer des points aurait été une bonne manière de se rattraper pour nous. Et c'est pour cela que je suis particulièrement dégoûté de ne pas y être parvenu. On semblait avoir un bon rythme avec ces pneus médiums. En pneus tendres, nous étions en difficulté en début de course. Si nous avions fini la course, je pense que nous aurions été satisfaits de ce résultat."

Avec six points chacun, respectivement marqués à Melbourne et Shanghai, Hülkenberg et Ricciardo n'apparaissent pas dans les dix premiers du classement avant le retour en Europe, et Renault occupe la septième place du Championnat constructeurs. Rien n'est toutefois joué dans le peloton puisque l'équipe française n'est qu'à six points de McLaren, quatrième.

Article suivant
Stats - Début de saison inédit pour Mercedes

Article précédent

Stats - Début de saison inédit pour Mercedes

Article suivant

Ferrari a revisité un concept de fond plat à Bakou

Ferrari a revisité un concept de fond plat à Bakou
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Emmanuel Touzot