Hülkenberg et la chicane coupée : "Je regardais mes rétros"

Nico Hülkenberg n'a pas fait semblant de se confondre en excuses pour sa manœuvre volontaire de Q3, au cours de laquelle il a emprunté l'échappatoire de la première chicane à basse vitesse dans l'espoir de voir d'autres concurrents passer devant et lui faire bénéficier de l'aspiration. L'alibi de l'Allemand n'est pas très bétonné !

Hülkenberg et la chicane coupée : "Je regardais mes rétros"

Il est à noter qu'à l'heure de l'écriture de ces lignes, Hülkenberg n'a pas été reconnu coupable d'avoir quitté la piste sans raison valable à la première chicane. Il reste sous enquête pour avoir roulé lentement par la suite.

 

Nico, vous avez quitté la piste en début de Q3 en traversant la chicane…

Non, je regardais trop mes rétroviseurs.

Vous êtes quand même revenu en piste devant car Carlos Sainz avait ralenti !

Oui, nous allions tous lentement à ce moment-là jusqu'à ce que tout le monde réalise qu'il n'y avait plus de temps pour traîner et c'est devenu un peu piégeur, un peu critique. C'est juste qu'ici, l'effet d'aspiration est si énorme avec le passage des voitures que personne ne veut être le premier gars à traverser l'air. Et voilà le résultat, l'effet collatéral. Je pense que Monza est probablement le pire endroit pour ça mais je ne m'attends pas à ce que ce soit aussi extrême maintenant [avec les autres circuits].

Est-ce que c'est quelque chose d'amusant ou qui doit être réglé ?

Je suis certain que la FIA va jeter un œil à ça s'ils n'aiment pas cela. C'est leur travail. Il est évident que nous essayons d'aller aussi vite que possible et pour cela, il faut de l'aspiration.

 

Lire aussi :

À combien évaluez-vous le gain grâce à l'aspiration ?

Je pense que ça peut aller jusqu'à une demi-seconde. C'est significatif sur le temps au tour.

Le rythme est bon chez Renault, ce week-end…

Je pense que cette piste nous convient, c'est évident, ou bien qu'elle dissimule nos faiblesses et met en avant les bons points de l'unité de puissance. Je pense que c'est la raison pour laquelle nous sommes performants ce week-end.

Ressentez-vous la différence de puissance moteur par rapport à l'an dernier ?

Non. Peut-être qu'il y a un peu plus de traînée cette année, mais le ressenti n'est pas énormément différent.

Qu'est-ce qu'il était possible de faire en qualifications ?

Je pense que c'était entre Daniel et moi pour savoir qui allait être le premier des [pilotes] Renault. Je pense que l'écart avec Vettel était d'une demi-seconde et que nous n'aurions pas été en mesure d'atteindre cela, donc ça se passait juste entre nous.

Sera-t-il plus simple de partir de derrière ici par rapport à d'autres circuits dans le cas de Verstappen ?

Ça dépend s'il est rapide : s'il a le rythme, il remontera. Il peut-être plus possible de dépasser ici que sur d'autres circuits. Je suppose que cela dépendra de sa Vitesse en ligne droite, de s'il dépasse ou pas. Il disposera d'aspiration, mais je pense qu'il y aura de nombreuses voitures [devant] donc ça sera un train de DRS… Mais je suis sûr qu'il remontera.

Lire aussi :

partages
commentaires
Le moteur Honda de Verstappen s'est mis en mode sécurité

Article précédent

Le moteur Honda de Verstappen s'est mis en mode sécurité

Article suivant

Horner : "Sebastian a-t-il franchi la ligne ou pas ?"

Horner : "Sebastian a-t-il franchi la ligne ou pas ?"
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021