Hülkenberg compréhensif vis-à-vis de van der Garde

Neuvième sur la grille de départ du Grand Prix du Canada, Nico Hülkenberg nourrissait des espoirs légitimes pour la course, avec l'ambition de mettre un terme à une période de vaches maigres qui dure depuis près de deux mois

Neuvième sur la grille de départ du Grand Prix du Canada, Nico Hülkenberg nourrissait des espoirs légitimes pour la course, avec l'ambition de mettre un terme à une période de vaches maigres qui dure depuis près de deux mois. Pourtant, rien ne s'est passé comme prévu pour l'Allemand, qui a perdu deux places au départ et a progressivement rétrogradé au classement, ne parvenant pas à trouver le rythme. La course s'est terminée en eau de boudin pour le pilote Sauber, qui s'est accroché avec van der Garde alors qu'il lui prenait un tour. “C'est décevant de finir une course de cette façon”, déplore Hülkenberg. “Prendre un tour à quelqu'un peut poser des problèmes, mais ces pilotes font la course aussi, il leur arrive des choses, c'est pareil que nous. J'ai pris un tour à Giedo van der Garde et j'ai freiné. Au début, je n'ai rien senti, jusqu'à ce qu'à la sortie du virage, je me rende compte que la voiture n'allait plus droit, donc nous avons décidé de nous arrêter”. “Même si nous avons perdu des places au départ de la course, nous n'avions pas vraiment le rythme aujourd'hui. Je me battais pour la 14e place et je ne pouvais pas faire bien mieux. Bien entendu, ce n'est pas la meilleure façon de terminer une course, mais finalement, on n'aurait pas gagné grand-chose”, relativise-t-il. Désormais, Hülkenberg va se tourner vers Silverstone, avec l'objectif de mettre fin à une série de quatre courses sans le moindre point pour le pilote allemand et son équipe.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde , Nico Hülkenberg
Équipes Sauber
Type d'article Actualités