Hülkenberg compte sur les évolutions aéro de la C32

A l'instar de nombreux pilotes du plateau, c'est avec bonheur que Nico Hülkenberg aborde la première course de la saison sur le sol européen

A l'instar de nombreux pilotes du plateau, c'est avec bonheur que Nico Hülkenberg aborde la première course de la saison sur le sol européen. Au-delà du fait de retrouver une ville et un circuit qu'il affectionne, l'Allemand pense que les données récoltées lors des essais hivernaux sur le tracé catalan ne pèseront pas lourd. En effet, les conditions s'annoncent complètement différentes de ce que les équipes ont pu connaitre il y a deux mois et demi à Barcelone. "Je suis impatient de disputer le Grand Prix d'Espagne car c'est le coup d'envoi de la saison des courses européennes. Barcelone est une ville agréable où l'on peut vraiment ressentir le style de vie espagnol", a rappelé Hülkenberg. "Nous connaissons bien le circuit de Catalunya, évidemment, grâce aux tests hivernaux. Toutefois, depuis les essais hivernaux beaucoup de choses ont changé et le climat sera également différent de celui que nous avons connu en février. Il faudra en tenir compte." "Le circuit est varié. Les deux premiers secteurs sont rapides, avec de longs virages rapides qui demandent un bon appui et une voiture bien équilibrée, tandis que le troisième secteur est assez technique. Les améliorations aérodynamiques que nous apportons pour cette course montreront dans quelle mesure notre voiture s'adapte à ce circuit."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg
Type d'article Actualités