Hülkenberg croit à une bonne deuxième partie de saison

En choisissant de rejoindre Sauber cette saison, Nico Hülkenberg ne s'attendait certainement pas à vivre une année aussi délicate

En choisissant de rejoindre Sauber cette saison, Nico Hülkenberg ne s'attendait certainement pas à vivre une année aussi délicate. Si le pilote allemand a rapporté l'intégralité des points marqués par l'équipe suisse au championnat à ce jour, c'est-à-dire 7, les résultats sont bien en-dessous de ses attentes et de ses ambitions.

Malgré la récente crise financière traversée par Sauber, Hülkenberg reste toutefois optimiste pour la seconde moitié de la saison et assure que le développement de la C32 n'est pas abandonné.

"Nous travaillons encore sur la voiture de cette année", a-t-il déclaré à Autosport. "L'équipe travaillera encore sur la voiture de cette année après la trêve estivale. Je pense que beaucoup d'équipes ont stoppé leur développement sur la voiture actuelle pour se concentrer sur l'année prochaine. Pour cette raison, cela pourrait être mieux [pour nous]."

Il y a quelques semaines, l'arrivée d'investisseurs en provenance de Russie a permis à l'équipe Sauber de reprendre une bonne bouffée d'oxygène. Hülkenberg y voit un signe encourageant.

"Je pense que c'est bon signe. Un nouveau soutien et des partenaires solides, et surtout de l'argent, c'est très important en Formule 1 pour aller de l'avant et se développer."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Sauber
Type d'article Actualités