Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Sainz : Hülkenberg "gagnerait des courses immédiatement" avec une F1 de top team

partages
commentaires
Sainz : Hülkenberg "gagnerait des courses immédiatement" avec une F1 de top team
Par :
28 déc. 2018 à 17:45

Carlos Sainz ne tarit pas d'éloges sur la qualité de son équipier d'une année chez Renault.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team et Sebastian Vettel, Ferrari, en conférence de presse
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18

Sa courte année avec Renault terminée et ayant pris le chemin de McLaren, Carlos Sainz Jr revient une dernière fois pour Motorsport.com sur sa saison 2018 et le défi représenté par son arrivée en prêt chez le Losange, avec Nico Hülkenberg comme équipier.

Après trois saisons chez Toro Rosso et un chemin encombré jusqu'à l'équipe Red Bull en raison du pari pris en cours de saison 2017 par le management de faire monter Max Verstappen en lieu et place de Daniil Kvyat, Sainz, toujours sous contrat Red Bull, s'est retrouvé prêté par la firme autrichienne à l'équipe d'usine Renault pour une unique saison.

Finalement classé dixième au championnat du monde des pilotes, Sainz termine avec un bilan comptable qu'il juge perfectible, mais sait aussi que les circonstances de son arrivée auraient pû avoir raison de sa réputation et ses chances de retrouver un volant par la suite.

"Ce fut pas mal un défi, car il m'a fallu un peu de temps au commencement pour comprendre l'auto et comment aller aussi vite que possible", commente Sainz pour Motorsport.com. "Dès que j'ai compris, ce fut un grand élan de motivation et les résultats ont commencé à venir."

Conclue avec 53 points (à 3 unités de Magnussen et 9 de Pérez), la saison 2018 a vue Sainz entrer dans le top 10 en course dès la première épreuve, à Melbourne, avant d’enchaîner avec 6 arrivées dans les points lors des 7 GP suivants. Autant d'avancées dans son bilan mathématique que lors des 13 dernières épreuves de la saison.

"Je ne suis pas totalement heureux de mon score en points sur mes bons week-ends", poursuit-il. "Nous avons tous quatre, cinq ou six week-ends lors desquels l'on performe au plus haut niveau et que l'on extrait l'absolu maximum de l'auto. Mais la fiabilité ou des choses stratégiques ne m'ont pas permis [de transformer cela en gros points, ndlr]."

Lire aussi:

Hülkenberg, "au plus haut niveau"

Sainz ne tarit par ailleurs pas d'éloges au sujet de celui qui fut son équipier et achève en position de "champion du monde" des pilotes non Mercedes/Ferrari/Red Bull.

"Nico sortait déjà d'une année très solide avant que je ne rejoigne le team, en amont de cette année où je suis arrivé chez Renault. Je l'ai vu réaliser ses performances depuis des années au plus haut niveau que j'ai pu voir dans le milieu de peloton", salue Sainz, avant de continuer à encenser l'Allemand.

"Il fait partie de ces gars qui, si on lui donnait une Mercedes, une Ferrari ou une Red Bull, gagnerait des courses immédiatement. Nico fait partie de ceux dont j'ai appris beaucoup et je vais partir chez McLaren avec cette expérience, après avoir partagé une équipe avec l'un des pilotes actuels les plus talentueux de la grille."

Lire aussi:

 

Article suivant
La F1 envisage un profond changement des pénalités sur la grille

Article précédent

La F1 envisage un profond changement des pénalités sur la grille

Article suivant

Vidéo – La F1 en carton était en fait… une Ferrari !

Vidéo – La F1 en carton était en fait… une Ferrari !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz , Nico Hülkenberg Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Guillaume Navarro