Nico Hülkenberg remplacera Schumacher chez Haas en 2023

Après avoir annoncé la fin de la collaboration avec Mick Schumacher, l'écurie Haas a confirmé le recrutement en vue de la saison 2023 de Nico Hülkenberg, qui sera aligné aux côtés de Kevin Magnussen.

Nico Hülkenberg remplacera Schumacher chez Haas en 2023
Charger le lecteur audio

Nico Hülkenberg va remplacer Mick Schumacher au sein de l'écurie Haas pour la saison 2023 du Championnat du monde de Formule 1. L'Allemand de 35 ans va faire son retour en discipline reine en tant que titulaire après trois années complètes passées comme réserviste du côté de Racing Point/Aston Martin. Il prendra part, aux côtés de Pietro Fittipaldi, à la journée de test prévu mardi prochain à Yas Marina.

Lire aussi :

Cette deuxième annonce de la journée met fin à plusieurs mois de spéculation concernant le second baquet de la structure américaine, le premier étant fermement occupé par Kevin Magnussen, dernier poleman en date de la F1, jusqu'à la fin de la saison prochaine. Cette situation a été grandement favorisée par les difficultés rencontrées cette saison par Mick Schumacher, à la fois en termes de performances pures - le fils du septuple Champion du monde ayant eu du mal à se mettre au niveau du Danois -, mais également en matière de coûts puisqu'il a été impliqué dans des incidents très onéreux, ce qui n'avait pas manqué de souligner Gene Haas en octobre.

Dans ce contexte, deux candidats principaux ont émergé comme potentiels remplaçants du pilote au numéro 47 : Nico Hülkenberg et Antonio Giovinazzi. La candidature de ce dernier, par ailleurs pilote Ferrari (qui est le partenaire technique de Haas), semblait même un temps être la plus solide, et notamment à la suite de ses Essais Libres 1 de Monza disputé au volant de la VF-22. Toutefois, le sort de l'Italien a semble-t-il été scellé par sa deuxième apparition au volant de la monoplace, à Austin, où il est rapidement sorti de piste et a endommagé la F1 sur les terres de l'équipe. C'est à partir de ce moment-là que Hülkenberg est devenu le favori.

L'Allemand avait fait part ces dernières semaines d'un certain optimisme, alors que dans le même temps, l'annonce de l'arrivée de Stoffel Vandoorne chez Aston Martin en tant que réserviste et essayeur, poste occupé par Hülkenberg cette année, laissait penser que l'avenir de celui qui avait signé la pole au Brésil en 2010 s'écrirait en dehors de Silverstone. C'est donc désormais confirmé.

Le GP d'Abu Dhabi 2019 est la dernière course de Hülkenberg en temps que titulaire en F1

Le GP d'Abu Dhabi 2019 est la dernière course de Hülkenberg en temps que titulaire en F1

Auteur de 181 départs en F1, Hülkenberg va ainsi rouler l'an prochain pour son septième constructeur différent en 11 saisons. Il a débuté chez Williams en 2010, et était vu comme un grand espoir de la discipline, puis a ensuite connu à partir de 2011 un long passage au sein de l'écurie basée à Silverstone d'abord en tant que réserviste puis comme titulaire chez Force India (entrecoupé par une saison chez Sauber en 2013) jusqu'en 2016. Il faut noter que, durant cette période, il s'est illustré en 2015 en remportant son plus grand succès jusqu'ici, à savoir les 24 Heures du Mans, avec Nick Tandy et Earl Bamber, pour le compte de Porsche.

Dans une carrière qui commençait à stagner, il a ensuite fait le choix de rejoindre l'équipe d'usine Renault en 2017 dans le cadre d'un projet d'envergure. Son passage s'est toutefois achevé sans grand panache fin 2019 quand il n'a pas été reconduit, ce qui a mis fin (provisoirement) à sa carrière de titulaire en F1.

Il n'allait toutefois pas totalement disparaître des radars du paddock en trouvant à nouveau refuge du côté de Silverstone en tant que réserviste. Un poste qui allait lui permettre de prendre deux départs en 2020 pour le compte de Racing Point en remplacement de Sergio Pérez et Lance Stroll, touchés par le COVID, puis deux autres départs début 2022 pour le compte d'Aston Martin en remplacement de Sebastian Vettel, lui aussi frappé par le virus. De retour en Formule 1, Nico Hülkenberg risque également de prolonger un record dont il se passerait bien et dont il est déjà détenteur, à savoir celui du plus grand nombre de courses disputées sans décrocher le moindre podium (181 à ce jour).

Cette annonce met également quasiment fin au suspense concernant la grille 2023 complète puisque, dans les faits, le baquet Haas était le dernier à pourvoir. Il faut évidemment se montrer prudent car si Logan Sargeant a bien été confirmé par Williams pour l'année prochaine, c'est à la condition de l'obtention de sa Super Licence, qui dépendra de ses résultats en F2 ce week-end à Abu Dhabi.

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Mick Schumacher ne sera plus chez Haas en 2023

"Très déçu", Schumacher estime "mériter" sa place en F1