Hülkenberg hisse Renault "proche du top 10"

Le pilote allemand s'est mis en situation de se battre pour les points lors du Grand Prix d'Australie, grâce à une séance de qualifications prometteuse.

En mesure de se glisser régulièrement dans le top 10 depuis le début du week-end, Nico Hülkenberg a flirté avec le passage en Q3 lors des qualifications à Melbourne. Le pilote allemand a finalement échoué de peu, terminant 12e à moins d'un dixième d'une qualification pour l'ultime séance.

L'Allemand le dit lui-même, il ne sautera pas de joie pour une 12e position, mais c'est tout de même une première satisfaction de voir la R.S.17 proche de lutter pour les points. Un objectif que l'ancien pilote Force India estimait difficile à atteindre pour son équipe, au terme des essais hivernaux à Barcelone.

Si le chemin à parcourir est encore conséquent, le nouveau pensionnaire d'Enstone est également suffisamment lucide pour mesurer les progrès importants effectués par l'écurie.

"C’était une première séance de qualifications solide avec l’équipe", estime-t-il. "Nous n’étions qu’à un dixième de la Q3. C’était vraiment jouable, mais j’ai manqué de réussite en luttant un peu avec l’équilibre et l’adhérence sur mon tour le plus rapide en Q2. C’est dur de prévoir à quoi s’attendre demain, mais le peloton est très serré. Ce devrait être une belle bataille en course et l’objectif n’est autre que des points." 

"C’est très positif, une bonne journée. Il ne manquait qu’un dixième pour passer en Q3. C’est bien mieux que ce que Renault montrait l’année dernière. Je suis satisfait. Il faut voir d'où vient l'équipe. L'année dernière, ils se battaient pour survivre en Q1 ; maintenant, nous sommes proches du top 10. Les conditions en Q2 n’étaient pas parfaites pour nous, avec de la pluie autour de la piste. Mais de manière générale, c’est un bon résultat pour nous."

Au cœur du peloton

Si le résultat d'ensemble est contrasté en raison des difficultés à nouveau rencontrées par Jolyon Palmer, dernier de la séance, l'optimisme est tout de même réel grâce à l'espoir que porte Hülkenberg.

"Nico a accompli un excellent travail en démontrant que nous sommes là où nous voulions être : au cœur du peloton, très près de Williams, Toro Rosso et Haas", constate Alan Permane, directeur sportif de Renault F1. "Nous nous attendons à de belles batailles demain. Il est évident que nous avons effectué un grand bond en avant durant l’hiver et il nous reste encore beaucoup à extraire de la voiture."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Qualifications
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Réactions
Tags melbourne