Hülkenberg insiste : il ne "quitte pas" la Formule 1

Nico Hülkenberg a assuré qu'il ne "quittait pas la Formule 1" en 2020 et que son avenir proche n'était pas encore décidé.

Hülkenberg insiste : il ne "quitte pas" la Formule 1

Hülkenberg comptait sur la mince chance qui lui restait d'accrocher le baquet Alfa Romeo en 2020, mais finalement Antonio Giovinazzi a été prolongé. L'Allemand ne retournera pas chez Williams, chez qui reste l'ultime baquet non officialisé pour la saison à venir mais qui devrait selon toute vraisemblance revenir à Nicholas Latifi. "Aucun regrets", a-t-il déclaré.

Lire aussi :

"Bien sûr, j'ai fait des erreurs, comme ça nous arrive parfois, que j'aurais voulu éviter, des décisions ou des choses que j'aurais faites différemment aujourd'hui, mais c'est toujours facile à dire avec le recul. Donc, tout bien considéré, je suis en paix avec ce que j'ai accompli et je n'estime pas que je prends ma retraite en tant que pilote de course. Je ne quitte pas la F1, je ne serai peut-être pas sur la grille, mais s'il y a une opportunité, je serai prêt."

Quand il lui a été demandé ce qu'il aurait fait différemment concernant 2020, il a répondu : "Si je revenais dans le temps et au cours du processus, les décisions... Je ne pense pas avoir mal agi. Bien sûr, j'ai commis des erreurs ça et là lors des courses. Hockenheim a laissé un goût amer. Ça n'a pas été sans conséquence l'année prochaine, mais juste en termes de timing. Les dés ont été jetés. Je n'ai pas pu me mettre d'accord avec Haas. Mais ça va, c'est comme ça. Désormais, c'est la situation. Je peux bien la gérer."

Lire aussi :

Lié à de possibles arrivées en DTM et en IndyCar, Hülkenberg insiste pour dire qu'aucune décision n'a été prise. "Je n'ai encore rien signé, et je ne vais pas le faire dans un futur proche. J'ai reçu des appels de différents, disons, championnats, équipes, mais rien ne s'est vraiment passé pour l'instant. Honnêtement, mon état d'esprit est assez détendu. Je vais finir la saison de toute façon et je veux connaître autant de réussite que possible et ensuite, après ça, je veux un peu rembobiner, prendre un moment pour moi, ou deux ou trois, et voir ce que je veux faire, ce qui semble intéressant. Je n'ai clairement pas le sentiment de vouloir précipiter les choses, juste pour courir, donc je suis assez détendu."

En tout cas, si son dévolu se jette sur l'IndyCar, il ne fera que les courses routières, pas celles sur ovales. "Les ovales, j'ai toujours dit que je n'étais pas un grand fan, mais ça ne me dit rien et je pense que j'ai trop de respect pour ça, c'est juste que ce n'est pas mon truc. Donc oui, je me limiterais aux courses routières."

Mais il pourrait tout aussi bien prendre du recul sur les sports mécaniques après dix saisons en F1. "Une décennie en F1, c'est intense, de vivre à ce rythme élevé, c'est donc pourquoi il faudra voir quand la nouvelle année débutera, comment je me sentirai et comment les choses vont se développer et évoluer, et dans quelle direction. Honnêtement, pour l'instant, je ne sais juste pas."

partages
commentaires
Hamilton et le contrat 2021 : "Chouette d'être désiré"
Article précédent

Hamilton et le contrat 2021 : "Chouette d'être désiré"

Article suivant

EL1 - Albon dans le rythme avant d'être dans le mur

EL1 - Albon dans le rythme avant d'être dans le mur
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021