Hülkenberg - Le podium est un objectif, pas une obsession

Nico Hülkenberg dispute en 2014 sa quatrième saison complète en Formue 1 et compte déjà 67 départs à son actif

Nico Hülkenberg dispute en 2014 sa quatrième saison complète en Formue 1 et compte déjà 67 départs à son actif. A 26 ans, celui qui s’est révélé chez Williams en 2010 et à qui l’on promet toujours de rejoindre un top team à terme court toujours après son premier podium dans la discipline. Un objectif que d’autres ont déjà accompli avant lui, comme Valtteri Bottas ou son coéquipier chez Force India, Sergio Pérez.

Depuis Melbourne, le pilote allemand fait preuve d’une régularité admirable, mais c’est bien son coéquipier qui s’est offert le champagne à Bahreïn. Une situation qui le frustre en partie, mais qu’il sait gérer pour ne pas perdre le fil.

« Il y a beaucoup de choses positives comme le fait d’avoir marqué des points à chaque Grand Prix, même s’il est clair dans ma tête que le rendement de points aurait pu être encore meilleur », explique Hülkenberg sur le site officiel de la F1. « Evidemment, c’est un peu frustrant de ne pas avoir fait un podium jusqu’à présent alors que mon coéquipier l’a fait. »

Parmi ses objectifs à accomplir, monter sur le podium est bien sûr en tête de liste pour Hülkenberg, mais il ne veut surtout pas que cela tourne à l’obsession et perturbe ses bonnes performances.

« C’est quelque chose qui joue dans mon esprit, mais ça figure sur ma liste de choses à faire », insiste-t-il. « Je veux cocher cette case, c’est certain. Je pense que j’avais une chance à Bahreïn et oui, cela m’a frustré. Mais ce n’est pas quelque chose que j’ai en tête constamment. Je viens sur chaque course avec l’esprit ouvert et je ne pilote pas avec cette obsession. Je fais toujours du mieux que je peux avec le package que j’ai. »

Cette saison semble idéale pour décrocher enfin ce premier podium, mais Hülkenberg reste modéré. La VJM07 est une monoplace qui doit évoluer sur son terrain de jeu idéal pour viser le top 3 à la régulière.

« Je ne dirais pas que nous avons une opportunité de terminer sur le podium à chaque course. Nous avons eu quelques occasions. Bahreïn en était une, le Canada en était une autre. Pour moi, ce sont les deux seules courses où c’était vraiment possible. Nous dépendons encore trop du type de circuit sur lequel nous courons. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg , Sergio Pérez , Valtteri Bottas
Équipes Williams , Force India
Type d'article Actualités