Hülkenberg : marquer des points sera "difficile" pour Renault

partages
commentaires
Hülkenberg : marquer des points sera
Par : Basile Davoine
10 mars 2017 à 15:15

Le nouveau pilote Renault révèle que les essais hivernaux de Barcelone n'ont pas été au niveau des attentes de l'écurie d'Enstone.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Après une ultime matinée d'essais au volant de la R.S.17 à Barcelone, Nico Hülkenberg ne cache pas une certaine déception à l'heure du bilan, en dépit des progrès considérables effectués par Renault depuis l'année dernière.

Si la première semaine a été très encourageante, Renault a rencontré davantage d'ennuis ces quatre derniers jours à Barcelone. L'unité de puissance a notamment souffert de problèmes d'ERS, limitant le temps de piste. Nouveau venu cette année au sein de l'écurie française, Hülkenberg ne cache pas que lui et son équipe espéraient réaliser des essais hivernaux plus solides.

"Je ne crois pas que nous ayons été à la hauteur de nos attentes", admet l'Allemand. "Nous avons découvert des petites choses qui ne sont pas comme nous aurions aimé qu'elles soient. C'est comme ça. Maintenant, nous avons un dur travail à fournir pour progresser et aller dans la bonne direction."

"Nous aurions aimé faire un peu plus de tests de set-up, ce que nous n'avons pas pu faire en raison du temps perdu à cause des problèmes de fiabilité. Nous n'avons donc pas pu faire tout ce que nous aurions aimé. Nous avons encore le potentiel pour aller plus vite. Et nous avons encore beaucoup de travail à faire sur la voiture. Mais l'année est longue. J'espère que nous pourrons progresser."

L'an dernier, Renault n'a réussi à marquer des points qu'à trois reprises, avec une monoplace qui n'était pas de sa conception et dans une saison qui pâtissait logiquement du tout frais rachat de Lotus. Cette année, l'écurie au losange vise le top 10 de manière régulière et un classement final dans le top 5 du championnat constructeurs. Une mission qui sera toutefois difficile à relever, selon Hülkenberg.

"Je pense que Renault est mieux placé que l'année dernière", souligne l'ancien pilote Force India. "L'équipe s'est rapprochée du milieu de peloton. Les points seront difficiles, car je crois que quatre équipes seront clairement devant. Après, il ne reste plus beaucoup de place. Ce sera difficile."

Prochain article Formule 1
Doyen des Champions du monde, John Surtees est décédé

Article précédent

Doyen des Champions du monde, John Surtees est décédé

Article suivant

Vettel : "Ferrari a tiré beaucoup de leçons de 2016"

Vettel : "Ferrari a tiré beaucoup de leçons de 2016"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités