Hülkenberg se rapproche d'une pénalité moteur

partages
commentaires
Hülkenberg se rapproche d'une pénalité moteur
Par :
7 juil. 2018 à 07:11

Nico Hülkenberg ne pourra pas réutiliser le moteur qu'il avait la semaine dernière en Autriche.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18 abandonne
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team parcourt la piste à vélo
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18

L'Allemand avait été contraint à l'abandon suite à une défaillance de son unité de puissance en début de course, due à un problème de turbo. Avant le début du week-end à Silverstone, le directeur général de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul, avait précisé qu'un correctif serait introduit pour régler le problème connu sur le turbo, dont Daniel Ricciardo avait également été victime à Shanghai en début de saison.

Après le Grand Prix d'Autriche, Abiteboul avait laissé entendre qu'un changement du turbo pourrait suffire sur l'unité de puissance de Nico Hülkenberg. Ça n'est finalement pas le cas, puisque le pilote allemand est finalement équipé d'un nouveau moteur.

Hülkenberg se trouve désormais proche d'une pénalité moteur, qui sera notamment inévitable lorsque Renault introduira la spécification C de son unité de puissance, plus tard dans la saison.

Le Losange a confirmé que le moteur à combustion interne du Red Bull Ring ne pourrait pas être réutilisé plus tard. "Il est malheureusement HS", a précisé à Motorsport.com le directeur technique Nick Chester. "Lorsque le turbo a rencontré une défaillance, des débris sont allés se loger dans le moteur et l'ont endommagé, donc nous ne pourrons vraiment pas le réutiliser."

Hülkenberg a pris vendredi après-midi la septième place de la deuxième séance d'essais libres à Silverstone, et espère aller chercher des points ce week-end pour consolider la quatrième place actuellement occupée par Renault au championnat constructeurs.

"C’était un vendredi classique", a résumé l'Allemand. "Nous sommes partis d’une voiture qui n’était pas au niveau souhaité pour l’affiner tout au long de la journée. Nous lui avons apporté des améliorations et je suis assez satisfait de son comportement. Les qualifications et la course dimanche devraient être intéressantes entre les températures élevées et la nouvelle surface de la piste."

Article suivant
La FIA installe un vibreur dans le virage de Club

Article précédent

La FIA installe un vibreur dans le virage de Club

Article suivant

Trois courses consécutives, c'est peu probable pour 2019

Trois courses consécutives, c'est peu probable pour 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu