Hülkenberg "n'attend pas chaque jour un appel de Lotus"

Désigné comme le successeur naturel de Kimi Räikkönen chez Lotus lorsque le Finlandais a annoncé sa signature chez Ferrari, Nico Hülkenberg est toujours à la recherche d'un baquet pour la saison prochaine

Désigné comme le successeur naturel de Kimi Räikkönen chez Lotus lorsque le Finlandais a annoncé sa signature chez Ferrari, Nico Hülkenberg est toujours à la recherche d'un baquet pour la saison prochaine. Malgré des performances remarquées et remarquables ces deux dernières années chez Force India puis Sauber, l'Allemand n'est pas parvenu à convaincre une équipe de pointe de l'engager.

Il est revenu sur ce qu'il admet être une déception et confirme avoir été tout proche de signer chez Ferrari pour 2014, avant que la Scuderia n'opte finalement pour Räikkönen. A 26 ans, il sait aussi qu'il a encore du temps devant lui pour obtenir l'opportunité de rouler dans une grande équipe.

"Je suis un petit peu déçu oui. Mais d'un autre côté c'est seulement ma troisième année en F1 et d'autres ont dû attendre un peu plus que ça pour avoir une grosse opportunité", avoue Hülkenberg dans les colonnes d'Autosport. "Bien sûr, vous êtes impatient et vous voulez être dans une voiture compétitive, aussi rapide que possible, mais d'un autre côté ce serait déjà bien d'être quelque part. Avec Ferrari c'était proche, mais ça ne s'est pas fait pour les raisons que nous connaissons. McLaren je ne sais pas, ils semblent ne pas avoir d'intérêt. Je ne sais pas pourquoi."

En début de semaine, Eric Boullier, team principal de Lotus, a reconnu pour sa part que tant que la situation financière de l'équipe d'Enstone n'était pas réglée, le temps jouerait en sa défaveur en vue du recrutement de Hülkenberg. Le pilote allemand confirme quant à lui les contacts, mais il assure de pas être suspendu à l'annonce de l'arrivée de Quantum Motorsports chez Lotus.

"Je n'attends pas Lotus et Quantum. Ce n'est pas la vérité. C'est une question de tout mettre ensemble et de négocier le bon contrat avec les équipes qui me veulent. Toute la situation autour de Lotus dure depuis des semaines et c'est un processus en cours, mais je n'attends pas chaque jour un appel d'eux."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Nico Hülkenberg
Équipes McLaren , Sauber , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités