Hülkenberg n'est pas fan du tracé d'Abu Dhabi

Contraint à l'abandon en Inde le week-end dernier, alors qu'il visait une nouvelle entrée dans les points, Nico Hülkenberg se tourne immédiatement vers Abu Dhabi, où il espère hisser de nouveau sa Sauber dans le top 10

Contraint à l'abandon en Inde le week-end dernier, alors qu'il visait une nouvelle entrée dans les points, Nico Hülkenberg se tourne immédiatement vers Abu Dhabi, où il espère hisser de nouveau sa Sauber dans le top 10.

L'Allemand a un sentiment mitigé avant de rejoindre le circuit de Yas Marina. S'il apprécie énormément les structures mises en places et la course entre jour et nuit, il n'est pas particulièrement fan du tracé en lui-même, qu'il trouve globalement trop heurté.

"Le Grand Prix d'Abu Dhabi est un événement magnifique, surtout au crépuscule quand vous avez de superbes images et photos. Le paddock est vraiment agréable et il y a probablement la meilleure ambiance de l'année avec des installations très modernes", souligne-t-il.

"Le circuit est assez difficile et technique, spécialement le dernier secteur avec beaucoup de virages sinueux et à 90 degrés. C'est facile de partir à la faute et de sortir en qualifications. Ce n'est pas l'un de mes circuits préférés. Je pense qu'il y a trop de coupures et que ça manque de fluidité. Nous aurons beaucoup de travail à faire pour comprendre les pneus."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Sauber
Type d'article Actualités