Hülkenberg n'est pas satisfait du rythme de la C32

Déjà malchanceux à Melbourne la semaine dernière, Nico Hülkenberg était une nouvelle fois déçu à l'issue des qualifications

Déjà malchanceux à Melbourne la semaine dernière, Nico Hülkenberg était une nouvelle fois déçu à l'issue des qualifications. Éliminé en Q2, l'Allemand a été victime de l'absence de prévisions météorologiques au sein de l'équipe suisse, à l'instar de Romain Grosjean chez Lotus. Clairement inquiet depuis le début du week-end à Sepang, Hülkenberg a insisté sur le manque de compétitivité de sa monoplace pour le moment. Il attendait clairement mieux, même si sa position sur la grille de départ peut lui permettre d'envisager des points pour demain. "L'équilibre de la voiture n'est pas encore assez bon", a-t-il souligné. "Nous sommes sortis avec un trains de pneus mediums usés en Q2. Nous n'avons pas eu d'informations sur la météo car le radar était hors-service. Si nous avions su que la pluie arrivait, nous serions sortis avec un train de pneus neufs. Globalement, notre rythme n'était pas aussi bon que je l'attendais, mais rien n'est perdu en partant 12e. Nous devons attendre de voir quelle sera la météo pendant la course demain et nous préparer pour toutes les conditions."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg , Romain Grosjean
Type d'article Actualités