Hülkenberg n'était pas en confiance

Après une nouvelle belle performance en qualification, on s'attendait à voir Nico Hülkenberg briller comme en Corée ou au Japon

Après une nouvelle belle performance en qualification, on s'attendait à voir Nico Hülkenberg briller comme en Corée ou au Japon. Hélas pour l'Allemand, sa Sauber n'a pas affiché la même forme que la veille, le laissant en dehors de la lutte pour les points.

"Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé aujourd'hui mais dès le premier tour j'ai eu beaucoup de mal à piloter la voiture, je n'étais plus en confiance, j'avais beaucoup de sous-virage", regrette t-il.

Mais le gros handicap fut bien entendu le drive-through après une sortie des stands dangereuse, au moment où Sergio Perez repartait de son changement de pneus. Si les commissaires l'ont estimée risquée, Hülkenberg ne se mouille pas.

"Il y a eu la pénalité qui nous a coûté beaucoup, bien sûr. J'ai vu dans le rétroviseur que c'était assez chaud, mais je dois voir les images de la télévision".

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg , Sergio Pérez
Équipes Sauber
Type d'article Actualités