Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours

Hülkenberg nie s'être "relâché" aux côtés de Palmer

partages
commentaires
Hülkenberg nie s'être "relâché" aux côtés de Palmer
8 févr. 2018 à 14:12

Demandez à n'importe quel pilote sa définition du coéquipier idéal : il vous dira vouloir un partenaire compétitif, qui le pousse dans ses retranchements, idéalement en restant juste derrière. Mais Jolyon Palmer ne représentait pas ces qualités.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Andrew van Leeuwen, journaliste Motorsport.com Australie avec Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team et Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 passe Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 passe Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS17

Nico Hülkenberg a rejoint Renault la saison dernière en remplacement de Kevin Magnussen, et très vite, la comparaison avec Jolyon Palmer a tourné au camouflet. Les duels en qualifications se sont achevés sur un 16-0 à l'avantage de l'Allemand.

En course, tandis que Hülkenberg engrangeait les points avec constance, Palmer a dû attendre le Grand Prix de Singapour pour ouvrir son compteur – et sa sixième place d'alors ne lui a pas permis de sauver son baquet, puisqu'il a été remplacé par Carlos Sainz pour les quatre dernières manches de la saison.

Il est alors légitime de se demander si Hülkenberg était véritablement à son niveau ultime, associé à un équipier peu compétitif tel que Palmer, mais selon le principal intéressé, il n'y a aucun doute possible.

"Je pense que ç'aurait été un manque de professionnalisme si je m'étais relâché en début de saison parce que je n'avais pas de risques à prendre", déclare Hülkenberg pour Motorsport.com. "Je ne pense pas que mes tours de qualification auraient pu être bien meilleurs si j'avais eu un autre coéquipier plus proche de moi en première moitié de saison. Je ne le crois pas. Je suis convaincu que ce n'est pas le cas."

Le pilote Renault reconnaît toutefois que travailler avec Carlos Sainz va s'avérer très positif pour l'écurie, qui aligne ces deux pilotes en vue de la campagne à venir.

"Il travaille dur et je travaille dur, nous nous poussons l'un l'autre au bénéfice de l'équipe", poursuit-il. "Il donne un bon retour technique à l'équipe par ailleurs. C'est très important pour une équipe d'avoir deux gars qui tirent tout vers le haut, et pas un seul."

Enfin un coéquipier expérimenté pour Sainz

Quant à Sainz, qui a toujours été associé à des (plus ou moins) jeunes pilotes chez Toro Rosso, il se félicite de faire équipe avec un homme d'expérience – rappelons que Hülkenberg a fait ses débuts dans l'élite en 2010.

"Tout va aider, j'en suis sûr", estime l'Ibère. "Je veux me mesurer à un gars qui a sept ou huit ans d'expérience en Formule 1 et qui s'est bien intégré à une équipe, comme Nico lors de la dernière année. Il n'y a que des choses à apprendre et des choses auxquelles faire attention, donc je vais juste me mettre dans cet état d'esprit."

"Nous nous poussons dans nos retranchements, car je pense que Nico apprécie aussi le défi de m'avoir à ses côtés, et ça va juste tirer l'ensemble vers le haut. Déjà, sur le simulateur, nous avons beaucoup de points communs, ce qui va nous aider à progresser."

Propos recueillis par Jonathan Noble et Ben Anderson

 
Article suivant
Le Halo peut "soutenir le poids d'un bus londonien"

Article précédent

Le Halo peut "soutenir le poids d'un bus londonien"

Article suivant

Kyalami n'a pas les moyens de s'offrir à nouveau la F1

Kyalami n'a pas les moyens de s'offrir à nouveau la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique , Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team