Hülkenberg - "Nous avons trop d'essais libres en F1"

partages
commentaires
Hülkenberg -
Par : Basile Davoine
3 oct. 2015 à 17:00

L'Allemand estime que réduire le temps d'essais libres en Grand Prix permettrait de mettre davantage l'accent sur les qualités de chaque pilote.

Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 avec Bradley Joyce, Ingénieur de Course Sahara Force India F1
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08

A l’heure où les équipes se plaignent du manque d’essais privés, toujours plus limités afin de réduire les coûts, Nico Hülkenberg a émis un avis qui peut sembler étonnant. Le pilote allemand a le sentiment que les week-ends de Grand Prix sont trop chargés en séances d’essais libres. 

Mais il ne faut pas s’y méprendre à la lecture des propos du pilote Force India, qui s’il aimerait voir moins d’essais le week-end, ne serait certainement pas contre davantage de tests privés avant et en cours de saison. 

Pour Hülkenberg, les trois séances d’essais libres d’un week-end, qui forment un total de quatre heures de roulage, dénaturent la part prise par le pilote dans les réglages de sa monoplace et atténuent les différences entre les concurrents. 

"Je suis parfois de l’avis que nous avons trop d’essais libres en Formule 1", estime-t-il. "Deux séances de 90 minutes le vendredi et une d’une heure le samedi, ça fait beaucoup d’essais libres."

"Je crois que je trouverais ça personnellement plus intéressant si nous en avions beaucoup moins, comme en GP2. Peut-être pas aussi peu, mais avoir seulement une heure et demie et se jeter à l’eau. Il y aurait un accent plus important mis sur le pilote. Parfois, si vous avez du mal, il y a beaucoup d’essais pour redresser la situation."

Pérez n'est pas d'accord

Un point de vue que ne partage pas du tout son coéquipier Sergio Pérez. Le Mexicain, qui rappelle à quel point chaque séance permet d’effectuer un travail précis, reconnaît toutefois que la première séance est certainement la moins utile. 

"Je ne crois pas que nous avons trop d’essais libres", explique-t-il. "Il y a seulement une séance pour tester les longs relais [EL2] et ensuite il y a les EL3 pour vraiment se tester en vue des qualifications. Les EL1 sont moins utiles car la piste est très sale et s’améliore beaucoup." 

Prochain article Formule 1
Maldonado impatient de travailler à nouveau avec Renault

Article précédent

Maldonado impatient de travailler à nouveau avec Renault

Article suivant

Grosjean - "Pourquoi pas revenir à Enstone et y devenir Champion!"

Grosjean - "Pourquoi pas revenir à Enstone et y devenir Champion!"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg , Sergio Pérez
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités