Hülkenberg parle de Ferrari et de son avenir

Nico Hülkenberg se sera fait chiper la politesse par Kimi Räikkönen pour le second volant Ferrari 2014

Nico Hülkenberg se sera fait chiper la politesse par Kimi Räikkönen pour le second volant Ferrari 2014. Le jeune allemand, qui aligne de grosses performances avec Sauber, a la cote dans le paddock, mais ne sera donc pas en rouge la saison prochaine. Du reste, Hülkenberg intéresse fortement plusieurs équipes, à commencer par Lotus ; mais il se murmure également qu’il figurerait sur la liste de Martin Whitmarsh chez McLaren, se posant des questions au sujet de Pérez, et sous la pression de Honda pour trouver un solide line-up pour 2015. Hülkenberg revient sur l’occasion manquée avec Ferrari.

Je crois qu’avec Ferrari, il y avait une chance réaliste que ça arrive, mais ça ne s’est pas produit, et cela ne sert à rien d’en parler plus longtemps”, explique-t-il à Autosport. “L’opportunité était là ; maintenant, elle s’est envolée. Bien sûr, ça a été décevant lorsque j’ai entendu la nouvelle, mais il faut se reprendre car la vie continue. Il faut trouver d’autres solutions et opportunités et juste continuer à délivrer [en piste]”.

La « hype » entourant Hülkenberg est toujours positive, estime ce dernier. Dans une petite équipe privée, il n’est pas facile de se distinguer, mais les récentes performances de premier plan de l’Allemand ont été très remarquées, et saluées par les autres pilotes.

C’est sympa de voir que les gens parlent beaucoup de moi. C’est certainement mieux dans ce sens que dans l’autre, et si les gens ont une haute opinion de vous, c’est une bonne chose. Mais l’important est de ne pas perdre sa concentration car il faut délivrer chaque weekend. Personne ne peut nous reprendre la performance du Grand Prix de Corée, mais chaque weekend de course est un nouveau weekend et tout le monde essaie de nouveau de faire de son mieux. Si vous ne faites pas une performance, vous êtes de nouveau vite oublié. On sait exactement comment est la Formule 1, et je me bats juste pour maintenir mes standards, et j’essaie de trouver un bon package pour la saison 2014”.

Sollicité, Hülkenberg ne sait pas encore où il pilotera la saison prochaine. Mais une chose est sûre : changer d’équipe, il connaît !

Comme c’est ma troisième saison pour une équipe différente, il y a un processus d’adaptation. La principale différence est que Sauber n’a pas de Directeur Technique, alors que c’est le cas chez Williams et Force India. Mais c’est probablement le changement le plus frappant, car sinon, c’est assez similaire. En tant que pilote, je travaille de façon très rapprochée avec les gars en piste, particulièrement avec les ingénieurs autour de moi, ainsi que le chef d’ingénierie piste, et cela n’a donc pas été un grand changement”.

Je n’ai jamais dit que Sauber n’était pas dans mon horizon pour l’an prochain, mais il n’y a pas encore eu de décision. Je dois juste continuer à faire mon boulot et attendre”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Nico Hülkenberg , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités