L'idée d'Aston Martin copiée par Ferrari et Red Bull

Même si Aston Martin occupe l'avant-dernière place du championnat, l'équipe est à l'origine d'un design repris par deux écuries de pointe : Ferrari et Red Bull.

Détails de l'Aston Martin AMR22

En Formule 1, les top teams n'ont pas le monopole des bonnes idées. Bien souvent dans ce championnat, c'est en regardant le milieu de grille que l'on trouve les meilleures solutions. C'est de nouveau le cas cette année puisqu'un élément de l'Aston Martin AMR22 a été copié par Ferrari puis Red Bull, les deux premières équipes du classement.

À la présentation de la machine verte, en février, l'on pouvait constater sous le nez que la quille était munie d'ailettes, Aston Martin capitalisant sur les libertés de conception offertes dans cette zone pour gagner en appui. Et l'idée a été vue chez Ferrari quelques jours plus tard, lors du lancement de la F1-75.

Si certains ont imaginé que la Scuderia avait développé cette solution de son côté, parallèlement à Aston Martin, Mattia Binotto a plutôt laissé entendre que son équipe avait répondu très rapidement à la concurrence. "Sur la F1-75, il y a déjà un détail d'une voiture qui a été présentée il y a quelques jours", avait indiqué le directeur de la Scuderia. "Et, surtout dans cette première phase, nous allons tous nous observer de très près."

Le train avant de l'Aston Martin AMR22
Gros plan sur le fond plat de la Ferrari

La convergence des designs n'est pas quelque chose de nouveau en F1 mais le travail de la Scuderia mérite d'être en applaudi : avec seulement sept jours entre le lancement de l'Aston Martin et celui de la Ferrari, l'écurie italienne a dû évaluer l'élément en CFD et en soufflerie avant de concevoir une version physique.

De son côté, Red Bull a attendu de juger l'efficacité de cette solution sur la piste avant d'agir. Ce n'est qu'au Grand Prix d'Émilie-Romagne que des ailettes ont été ajoutées sur les côtés de la quille, à l'intérieur de laquelle se trouvent plusieurs composants différents, les équipes choisissant notamment d'y installer une partie de l'électronique. Et dans le cas de Red Bull, une petite entrée d'air a été placée pour aider à garder ces composants au frais (ci-dessous, à droite).

Red Bull Racing RB18 detail
Red Bull Racing RB18 front detail

En outre, et comme beaucoup d'autres équipes sur la grille, la quille de Red Bull possède un ressort, logé entre le châssis et l'extrémité du fond plat, ce qui pose certaines limites dans sa forme. Néanmoins, cela n'a pas empêché l'équipe autrichienne d'affiner la face avant de la quille pour faciliter l'ajout des ailettes. C'est probablement la raison pour laquelle il a fallu plus de temps à Red Bull pour copier la solution d'Aston Martin, étant donné qu'il était difficile d'ajouter les ailettes sur l'ancienne quille.

Les ailettes modifient la distribution de la pression locale et le comportement du flux d'air, la conséquence la plus évidente étant la formation de vortex pouvant renforcer ou atténuer ceux créés par l'extrémité du fond plat, selon les besoins de l'équipe. Une donnée particulièrement importante lorsque l'on considère la proximité des tunnels sur le plancher.

Il est également intéressant de noter qu'Alpine possède également des ailettes sur sa quille désormais. Elles ont été introduites à Imola, Fernando Alonso ayant reçu plusieurs nouvelles pièces pour ce Grand Prix.

Comparaison du plancher de l'Alpine A522

Comparaison du plancher de l'Alpine A522

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Brawn : Des "solutions arrivent" pour contrer l'inflation en F1
Article suivant Vasseur : La situation à Djeddah similaire au temps du rideau de fer

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France