Il reste des pneus à essayer à Sotchi

Le déversement accidentel de carburant sur la piste ce matin et les fortes averses tombées dans après-midi ont empêché les écuries d’essayer les deux types de pneus secs apportés par Pirelli en Russie.

Il reste des pneus à essayer à Sotchi
Felipe Massa, Williams F1 Team
Fernando Alonso, McLaren Honda
Des pneus pluie Pirelli
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Valtteri Bottas, Williams FW37

En effet, les pneus de gomme supertendre n’ont pas encore effectué un seul tour de piste à Sotchi en préparation à ce Grand Prix de Russie.

Cela signifie que les équipes devront bouleverser leurs programmes prévus pour la troisième séance d’essais libres de samedi matin, car les pilotes devront profiter de la piste sèche pour comparer la performance, la dégradation et l’usure des deux types de gomme : le P Zero jaune tendre et le rouge supertendre.

Ce matin, Nico Hülkenberg de Force India a réalisé le meilleur chrono, profitant des performances offertes par les pneus tendres durant son dernier tour de piste. Sous la pluie, dans après-midi, c’est Felipe Massa, aux commandes de sa Williams chaussée de pneus full pluie, qui a été le plus rapide.

Il ne devrait pas pleuvoir au cours des deux prochains journées. La séance d’essais de demain matin sera donc cruciale”, relate Hülkenberg. “Nous allons tenter d’apprendre et nous adapter rapidement juste avant la qualification. Nous devons insérer un long run en piste afin d’ajuster convenablement la voiture et le réglage de pneus”.

Aucune conclusion

Bien que nous ne puissions tirer aucune conclusion de cette première journée, il faut prendre en compte que c’est aussi ça, la course”, affirme Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport.

Nous avons vu par le passé que le déficit de roulage en essais libres était le gage de qualifications et de Grands Prix souvent imprévisibles. Le revêtement n’a pas beaucoup évolué par rapport à l’an dernier, sa fraîcheur ne le rendant pas aussi poreux qu’un circuit traditionnel, et c’est pourquoi l’eau a eu du mal à s’évacuer.

“C’est dommage pour les fans de ne pas avoir pu assister à davantage d’action sur ce superbe tracé, mais le temps doit être bien plus clément pendant les deux prochains jours qui promettent d’être excitants. Une grosse charge de travail attend par ailleurs les teams, demain, durant les EL3, car l’objectif sera pour eux d’être fin prêt pour les qualifications et la course en seulement une heure!”, conclut Hembery.

partages
commentaires
Red Bull pourrait retrouver les moteurs Renault l'an prochain

Article précédent

Red Bull pourrait retrouver les moteurs Renault l'an prochain

Article suivant

Verstappen et Sainz frustrés de leur première journée

Verstappen et Sainz frustrés de leur première journée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur René Fagnan
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021