Il y a 20 ans - Stewart fils aux portes de la F1

Paul Stewart ne semblait pas destiné à arriver un jour en Formule 1

Paul Stewart ne semblait pas destiné à arriver un jour en Formule 1. Le fils du célèbre Jackie Stewart n’avait jamais manifesté d’intérêt pour le sport automobile dans son adolescence. À dix-sept ans, il décida finalement de se lancer dans l’aventure, au grand dam de son père qui s'estimait déjà heureux d'avoir fini sa carrière en vie et aurait préféré ne pas tenter le diable à nouveau, bien que le sport automobile fût plus sûr à la fin des années 1980.

Paul Stewart commença sa carrière par une semaine de formation à la Racing Drivers’ School de Brands Hatch, pour laquelle il emprunta le pseudonyme de son ami américain Robin Condgon. Dès cet instant, il fut remarqué par Stirling Moss, présent à Brands Hatch. Dans une conversation téléphonique innocente, le quadruple vice-champion du monde informa Jackie Stewart : “Il y avait un jeune Américain qui avait l’air rapide”. “Je pense que tu parles de mon fils”, répondit Stewart.

En cet été de 1987, Paul se lança dans la Formule Ford 1600 britannique, puis fonda avec son père Paul Stewart Racing, ce qui permettait à Jackie de s’assurer que son fils disposait toujours des meilleures conditions, notamment en matière de sécurité.

Ainsi, Paul Stewart gravit les échelons au sein de PSR : il courut en Formule Ford 2000 britannique en 1998, en Formule 3 britannique les deux années suivantes et en Formule 3000 de 1991 à 1993. Il ne parvint toutefois jamais à s’imposer dans ce qui était alors l’antichambre de la Formule 1, malgré quelques places d’honneur en 1993.

C’est à la fin de cette année-là que Stewart frappa à la porte de la Formule 1. Des négociations avec Arrows et Minardi n’aboutirent pas, l’argent étant déjà le nerf de la guerre à l’époque, et il prit sa retraite de pilote automobile.

Par la suite, Paul se concentra sur la direction de Paul Stewart Racing, qui allait s’engager en Formule 1 en tant que Stewart Grand Prix de 1997 à 1999 avec pour principal fait d’armes l’étonnante victoire de Johnny Herbert au Nürburgring lors de la dernière saison de l’équipe.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Johnny Herbert , Jackie Stewart , Stirling Moss , Paul Stewart
Type d'article Actualités