Ils revivent au Mans : Bruno Senna

En 2010, Bruno Senna fait ses débuts en F1 pour l’écurie HRT

En 2010, Bruno Senna fait ses débuts en F1 pour l’écurie HRT. La première saison de Bruno en F1 est médiocre (meilleure qualification 18e, meilleure course 14e) et son contrat avec HRT n’est pas renouvelé en fin d’année. Pire encore, le Brésilien ne peut trouver de volant de titulaire pour l’année 2011. Il devient alors, aux côtés de Romain Grosjean, pilote d’essai chez Lotus-Renault. Le grave accident dont est victime Robert Kubica en février lors d’un rallye lui laisse espérer la place de titulaire, mais c’est Nick Heidfeld qui est choisi, avant d’être remercié faute de résultats. Bruno est alors promu pilote titulaire pour le huit derniers Grand Prix de la saison 2011. Le Brésilien fait ses débuts à Spa-Francorchamps, et surprend en se qualifiant à la 7e place. Cependant, en course, il provoque un accident et abandonne. A Monza, deux semaines plus tard, il est pris dans le carambolage du premier virage, mais effectue une belle remontée pour terminer à la 9e place du Grand Prix et décrocher ses premiers points en F1. Malheureusement, la fin de la saison est décevante, même si Bruno termine toutes les courses. La voiture est peu compétitive et Lotus-Renault lui préfère Romain Grosjean, Champion GP2. En 2012, Senna rejoint l’écurie Williams. Mais là encore, Bruno ne reste qu’une saison. Malgré dix top 10 et 31 points inscrits, il n’est pas prolongé pour la saison 2013, l’écurie Williams lui ayant préféré Valtteri Bottas. Faute de volant en F1, Bruno Senna rejoint le WEC (World Endurance Championship) dans l’écurie Aston Martin en LM GTE Pro. Pour la première course de la saison (6H de Silverstone), Bruno est au volant de l'Aston n°97 avec Darren Turner et Stefan Mücke. Le team signe la pole et s’impose lors de la course à domicile d’Aston Martin. “Je suis vraiment heureux de débuter ma carrière en GT avec une victoire”, confie Senna. “C’est super de rejoindre Aston Martin, de signer la pole, de remporter la première manche du FIA WEC 2013, et de repartir avec autant de points marqués, c’est incroyable.” Lors des 6H de Spa, le Brésilien est au volant de l’Aston n°98 aux côtés de Fédéric Malowiechi et Rob Bell. De nouveau, le team signe la pole, mais cette fois, doit se contenter de la 2e marche du podium en catégorie GTE Pro. L'édition 2013 des 24H du Mans (22-23 juin prochain) sera un retour aux sources pour Senna qui avait participé à l'épreuve en 2009 au volant du prototype Oreca avec Tiago Monteiro et Stéphane Ortelli en LMP1, mais avait dû abandonner. “Ce fut certainement l’une des courses les plus difficiles que j’ai eues à disputer !” se souvient Senna. “Nous n’étions pas là pour gagner mais pour plutôt finir 5ème ou 6ème. Et cela change un peu votre perception de la course. Mais ce fut une épreuve très excitante et rien ne peut préparer un pilote à ce qui va se passer là bas !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Darren Turner , Stéphane Ortelli , Rob Bell , Tiago Monteiro , Robert Kubica , Bruno Senna , Stefan Mücke , Aston Martin , Romain Grosjean , Valtteri Bottas
Équipes Williams
Type d'article Actualités