Ils revivent au Mans : Le gros palmarès de Pedro Lamy

Pedro Lamy rejoint le petit monde de la F1 pour la première fois en 1993

Pedro Lamy rejoint le petit monde de la F1 pour la première fois en 1993. Il devient pilote pour l'écurie Lotus et remplace Alessandro Zanardi, blessé, pour les quatre dernières courses de la saison. Le Portugais n'inscrit aucun point, mais l'équipe lui offre un contrat de pilote titulaire pour la saison suivante. Lamy participe aux quatre premières courses avant d'avoir un accident lors des essais privés à Silverstone. Il se casse les deux jambes et doit renoncer au reste de la saison. Après une longue convalescence, Lamy revient en F1 au cours de la saison 1995 pour le compte de Minardi, où il remplace Pierluigi Martini. Lamy marque son premier et dernier point lors du Grand Prix d'Australie (Adelaïde) 1995, dernière manche du championnat, grâce à une 6e place. En 1996, le Portugais reste chez Minardi pour sa première et dernière saison complète en F1. Lamy se tourne ensuite vers l'Endurance et participe au Championnat FIA GT. En 1997, il participe à ses premières 24H du Mans au volant d'une Porsche 911 GT1 pour l'écurie Schübel Engineering. Il termine 5e du général et 3e de sa catégorie. L'année suivante, il poursuit sa carrière en FIA GT et remporte le championnat dans la catégorie GT2, au volant d'une Oreca Chrysler Viper GTS-R. Il participe également aux 24H du Mans, termine 13e du général et 2e de sa catégorie. En 1999, il rejoint le team Mercedes-Benz et connaît son premier abandon dans la Sarthe. L'équipe Mercedes décide en effet de retirer ses voitures de la course à cause de plusieurs accidents spectaculaires survenus sur ces voitures (décollages et soleil de Mark Webber et de Peter Dumbreck). Mercedes annule sa participation aux courses suivantes et libère ses pilotes. Lamy rejoint alors le Championnat américain de Le Mans Series (ALMS). En 2000 et 2001, Lamy court en DTM avec l'écurie Rosberg au volant d'une Mercedes Benz CLK. Après une saison complète en 2000 avec 39 points et une 13e place au générale, Lamy met fin à son contrat avec l'écurie allemande en 2001, après deux courses. Il participe alors aux 24H du Nürburgring et remporte la course au volant d'une Chrysler Viper. Aux 24H du Mans, il termine à la 4e place du général et décroche la 3e place en LMP900 au volant d'une Chrysler. En 2002, le Portugais remporte une nouvelle fois les 24H du Nürburgring. Il se tourne aussi vers le Championnat de V8 Star avec l'équipe Zakspeed. Malgré quelques problèmes techniques sur la voiture, Lamy parvient à remporter une victoire et signer trois poles. Il termine l'année à la 7e place du général. Aux 24H du Mans, il termine 5e du général avec une Dallara SP1-Judd. En 2003, il est sacré champion en V8 Star Series avec 3 poles et 5 victoires. En 2004, il roule pour BMW Motorsport et participe à quelques courses dont les 24H du Nürburgring qu'il remporte pour la troisième fois. Il est sacré champion en Le Mans Endurance Series dans la catégorie GTS au volant d'une Larbre Compétition Ferrari 550 Maranello. L'année suivante, il fait son retour aux 24H du Mans, après deux ans d'absence, avec une Aston Martin. Le Portugais est cependant contraint à l'abandon pour sa 6e participation. Avec BMW, il remporte sa 4e victoire aux 24H du Nürburgring. En 2007, il rejoint l'équipe Peugeot où il restera jusqu'en 2011. Lamy finit 2e pour sa première participation avec l'écurie aux 24H du Mans (5e en 2008, 6e en 2009, adanbon en 2010 et 2e en 2011). La même année, il devriendra champion en Le Mans Series dans la catégorie LMP1 aux côtés de Stephan Sarazzin grâce à trois victoires. En 2010, il remporte pour la 5e fois de sa carrière les 24H du Nürburgring. Avec ces 5 succès, Pedro Lamy est le pilote qui a remporté les plus de victoires aux 24H du Nürburgring. Le portugais détient ce record avec deux autres pilotes : Marcel Timann et Timo Bernhard. L'an dernier, Lamy participe au Championnat du Monde d'Endurance (WEC) avec l'équipe Larbre Competition au volant d'une Corvette C6.R dans la catégorie GTE-Am. Pour sa 13e participation aux 24H du Mans, le pilote portugais termine 20e du général, mais s'impose en GTE-Am. Toujours dans sa catégorie, il remporte également les 6H de Fuji et les 6H de Shangai. En 2013, Lamy court toujours en WEC, mais cette fois en catégorie GTE Pro pour l'équipe Aston Martin au volant d'une Vantage V8. Lors des deux premières courses de la saison, 6H de Silverstone et 6H de Spa, Lamy et son équipage termine respectivement à la 3e place et 6e place de sa catégorie. Pour sa 14e participation aux 24H du Mans, Lamy pilotera l'Aston n°98 aux côtés de Paul Dalla Lana et Bill Auberlen.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Pedro Lamy , Bill Auberlen , Peter Dumbreck , Timo Bernhard , Aston Martin , Paul Dalla Lana
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités