Imola rêve d'être le troisième GP italien de 2020

Imola n'a pas perdu espoir et ses dirigeants maintiennent la pression pour tenter de décrocher une place au calendrier si particulier de la saison 2020.

Imola rêve d'être le troisième GP italien de 2020

Le circuit d'Imola a profité mercredi d'un nouveau coup de projecteur grâce à la journée d'essais organisée par AlphaTauri. Pierre Gasly et Daniil Kvyat y ont piloté la monoplace de la saison à venir ainsi que celle de la saison 2018, offrant une tribune au patron des lieux. Président de Formula Imola, Uberto Selvatico Estense croit toujours aux chances de l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari de renouer avec la F1, qui n'y a plus organisé de Grand Prix depuis 2006.

Voir aussi :

Dans un calendrier bouleversé par la crise du coronavirus, on connaît les huit premières manches européennes. Quid de la suite après le rendez-vous de Monza le 6 septembre ? Tout porte à croire que le Mugello accueillera le paddock une semaine plus tard, néanmoins Imola insiste pour qu'une troisième épreuve italienne trouve sa place dans l'agenda.

"Imola a la F1 dans son ADN, l'Histoire de la F1 s'est écrite sur cette piste, il ne faut pas l'oublier et nous devons en être fiers, à juste titre", souligne Uberto Selvatico Estense. "Pour l'avenir, et en tenant compte de l'économie locale dans cette grave période de crise, notre objectif est de ramener la catégorie reine sur le circuit d'Imola cette année. La solution la plus logique et la plus viable pour les fans de F1 à travers le monde serait d'utiliser des circuits avec un fort impact médiatique, et c'est certainement le cas d'Imola."  

"Peut-être qu'avec Monza et le Mugello, nous aurions un légendaire triplé national. Nous avons commencé à travailler sur cette hypothèse avec énormément d'implication depuis le mois d'avril, avec les institutions locales et régionales ainsi que le Formula One World Championship. Nous espérons que l'autorité sportive nationale [italienne] soutiendra également notre candidature pour cette saison."

À l'issue de la journée de roulage de mercredi, Daniil Kvyat n'a pas caché son envie de voir la F1 organiser une course à Imola. "Imola est un circuit particulier et je suis très heureux de retrouver le volant d'une F1 sur cette piste après cette longue pause", a confié le Russe. "Je la connais depuis longtemps, car j'y ai fait mes premiers essais dans une monoplace en 2010. Le circuit est vraiment fantastique avec certains virages rapides. À mon avis, il devrait absolument être au calendrier."

partages
commentaires

Voir aussi :

Comment Schumacher a signé son dernier podium

Article précédent

Comment Schumacher a signé son dernier podium

Article suivant

Racing Point sur le gel aéro : gare aux disqualifications !

Racing Point sur le gel aéro : gare aux disqualifications !
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021