Impossible de dire qui était le plus rapide, selon Ferrari

Sebastian Vettel a raflé la mise à la régulière à Melbourne, mais Ferrari admet ne pas avoir la réponse quant à la hiérarchie précise entre les monoplaces de tête.

Victorieuse à Melbourne dès le premier Grand Prix de la saison, la Scuderia Ferrari a renoué avec un succès qui la fuyait depuis la fin de saison 2015. Dans le rythme dès le début de la course, ne s'éloignant jamais à plus de deux secondes de Lewis Hamilton, Sebastian Vettel a ensuite profité d'une stratégie mieux pensée par l'équipe italienne que par Mercedes pour faire la différence.

Après ses excellents essais hivernaux, Ferrari se savait en bonne position, mais l'inconnue demeurait, y compris après les qualifications de samedi. La confirmation est désormais réelle, et se concrétise par ce succès qui lance le championnat.

"Nous pensions avoir un bon rythme et espérions faire l'undercut à Hamilton", raconte au micro de Sky Sports Jock Clear, chef ingénieur de la Scuderia. "Vu qu'il est rentré tôt, nous avons décidé de tenter l'inverse, et le sort a tourné en notre faveur lorsqu'il s'est retrouvé derrière Verstappen. Dès que Lewis est rentré, Seb a attaqué, car en cas de problème, l'overcut fonctionne."

"Au début, Lewis gérait le rythme, à raison. Ensuite, c'est Seb qui l'a géré. Je ne saurais pas vous dire quelle était la voiture la plus rapide aujourd'hui, car aucune n'a vraiment pu mettre la pression. Au début, ce n'était pas la peine de mettre la pression à Lewis, les pneus se seraient dégradés, et quand Seb menait, Lewis ne mettait pas la pression non plus."

C'est donc une victoire qui permet d'empocher des gros points qui ne seront plus à prendre, mais qui n'apporte pas encore de réponse totalement concrète sur la hiérarchie qui va se dessiner sur des circuits peut-être plus conventionnels. La joie est pour le moment au rendez-vous, avant de se remettre très vite au travail.

"La sensation est merveilleuse ; gagner en rouge, c'est LE rêve !" souligne Jock Clear, qui avait rejoint Ferrari l'an passé. "C'est une si grande équipe, si passionnée ! C'est l'Italie, c'est tout ça. Nous allons en profiter lors des deux semaines à venir."

"On a fait un travail incroyable à Maranello, on a produit une formidable voiture, et aujourd'hui on en ramène le résultat au mérite", ajoute Clear au micro de Canal+.

Sondage mondial des fans 2017
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Course
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Réactions
Tags jock clear, melbourne