Incendies : Le GP d'Australie se prépare "comme si de rien n'était"

Alors que les importants feux de brousse ravagent l'Australie, la question de la tenue du Grand Prix d'Australie à Melbourne se pose, même si ses organisateurs préfèrent le préparer comme si de rien n'était et se mobilisent pour aider.

Incendies : Le GP d'Australie se prépare "comme si de rien n'était"

L'Australie vit actuellement une crise sur le front des feux de brousse, qui ont à l'heure d'écrire ces lignes ravagé plusieurs millions d'hectares de végétation, tué plus d'un milliard d'animaux et entraîné la mort de 26 personnes, tout en nécessitant le déplacement d'une partie de la population. Ces incendies, qui ont débuté fin août ont pris une ampleur catastrophique en raison d'une combinaison de facteurs météorologiques et environnementaux. Côté sports mécaniques, ils ont provoqué l'annulation totale du Rallye d'Australie qui devait conclure la saison 2019 du WRC.

En ce début d'année 2020, plusieurs événements sportifs internationaux sont organisés ou prévus dans le pays. Actuellement se tient la première édition de l'ATP Cup, compétition de tennis entre équipes nationales, dont l'organisation se divise entre trois villes (Sydney, Brisbane et Perth), ainsi que le Tournoi WTA de Brisbane. Ceux-ci ont été l'occasion pour certaines stars du circuit mondial (à l'image d'Ashleigh Barty, numéro 1 mondiale, et de Nyck Kirgios) d'attirer l'attention des fans sur la situation et de booster les dons pour venir en aide aux Australiens. Plus tard, à partir du 20 janvier, toujours en tennis, débutera l'Open d'Australie, à Melbourne (dans le Melbourne Park), première des quatre levées du Grand Chelem de la saison 2020.

Lire aussi :

Or, comme Sydney en Nouvelle-Galles du Sud, Melbourne est depuis plusieurs jours enveloppée par un nuage de fumée toxique qui provient des incendies qui ravagent l'État de Victoria. Mais cela ne change pour le moment rien à la détermination des organisateurs de voir l'événement se tenir comme prévu. Malgré tout, des moyens supplémentaires ont déjà été mobilisés pour s'assurer que les conditions de jeu n'aillent pas à l'encontre de la santé des joueurs, comme s'en inquiétait notamment Novak Djokovic, vainqueur de 16 tournois du Grand Chelem et président du conseil des joueurs de l'ATP.

"Apporter de la joie" dans un contexte dramatique

En mars, c'est la Formule 1 qui se rendra à Melbourne pour la manche inaugurale de la saison, le Grand Prix d'Australie, qui se courra dans l'Albert Park. Pour le PDG de l'épreuve, Andrew Westacott, les incendies "dévastateurs" et "horribles" n'empêchent pas son organisation d'avancer "comme si de rien n'était". Et pour lui, il n'y a pas de raison de remettre en cause la tenue du Grand Prix, surtout à deux mois de sa date. "Melbourne, en elle-même, n'est pas touchée par les feux, ils sont bien plus à l'est, à 200 ou 300 km au moins", a déclaré Westacott à l'agence PA. "[La situation à Melbourne] est vraiment centrée sur les conditions de vent changeantes qui entraînent une dégradation de la qualité de l'air."

"Mais à ce stade je ne m'attends pas – et personne ne saura ce qui va se passer d'ici deux mois, étant donné l'incidence de l'endroit où se trouveront les feux – à ce que cela ait un impact sur le Grand Prix de Formule 1. Avec le timing de notre événement, dans deux mois, nous faisons comme si de rien n'était. Mais ici et maintenant, comme tous les Australiens, nous pensons aux gens qui combattent les incendies, qui ont perdu leurs maisons, qui ont dû être évacués à cause de ce désastre."

Lire aussi :

Et pour cela, le Grand Prix d'Australie est prêt à apporter son soutien, aussi bien sur les plans organisationnel et financier qu'en permettant aux gens de s'occuper l'esprit en suivant la course. "Notre première priorité, comme tout le monde en Australie, est de voir ce que l'on peut faire pour aider, pour apporter notre amour, notre soutien et nos meilleurs vœux et ressources, et l'une des principales ressources consiste généralement en un soutien financier."

"Ce que nous sommes conscients de faire, c'est de mobiliser le soutien collectif des communautés mécaniques, qui sont si généreuses à l'échelle nationale et mondiale. Nous cherchons à voir si quelqu'un veut apporter son soutien aux personnes touchées, [et] ensuite nous pouvons avoir une approche centralisée en appelant les fans de sport automobile à donner généreusement, et c'est ce à quoi nous travaillons en ce moment."

"Pour les gens qui se battent contre les feux, il faut s'assurer que tout le monde les soutient, pour ceux qui sont touchés, qui ont peut-être perdu une source de revenus, des biens agricoles ou leur maison, nous devons garantir de pouvoir leur apporter de la joie. Oui, nous pouvons être une source de louanges et de reconnaissance pour les efforts de ceux qui sont impliqués dans le combat contre les incendies, et nous pouvons aussi être un exutoire pour que les gens puissent peut-être avoir un peu de répit après des moments très difficiles et traumatisants."

Le circuit de Phillip Island "en sécurité"

Dans le même temps, le théâtre de la manche australienne du WSBK (au programme fin février) et du MotoGP (qui se tiendra du 23 au 25 octobre 2020), le circuit de Phillip Island, a tenu à rassurer les fans dans un message sur son site officiel. "Nous voulons assurer à tous que Phillip Island et le Grand Prix Circuit sont en sécurité. Beaucoup d'entre vous ont écrit de partout dans le monde pour vérifier que nous étions en sécurité. C'est le cas."

"Nous sommes vraiment reconnaissants envers les pompiers volontaires à travers l'Australie, envers une partie de notre personnel, qui continue de protéger nos communautés, nos animaux et nos terres. Face à l'adversité, ils ont fait preuve d'un courage et d'une résilience incroyables. Nous leur serons à jamais redevables. Nos pensées sont avec les gens qui ont été touchés par les incendies récents et nous espérons que vous bénéficiez du soutien nécessaire."

"Au circuit, nous nous préparons pour l'Island Classic [une des plus grandes réunions de motos de l'hémisphère sud, ndlr] fin janvier. Nous sommes prêts pour l'International Challenge et nous pensons qu'une bonne dose d'humour anglais et de bravade américaine illuminera notre journée ! À ceux qui sont à l'étranger, sachez que nous puisons en nous comme de vrais Australiens, que nous avons mobilisé des ressources, que nous nous entraidons et que nous allons de l'avant."

Lire aussi :

Les sportifs se mobilisent

Dans le monde des sports mécaniques, entre autres, plusieurs figures australiennes ont annoncé une série d'actions dans le but de récolter des fonds. Le pilote MotoGP pour Pramac, Jack Miller, a ainsi mis aux enchères son casque de la saison 2018, dont il reversera le prix de la vente au Rural Fire Service de Nouvelle-Galles du Sud. Le double Champion du monde MotoGP Casey Stoner a fait savoir ces dernières heures qu'il vendra bientôt aux enchères, et pour la première fois, l'une de ses combinaisons de course, afin d'aider les personnes affectées par les incendies. Daniel Ricciardo, pilote Renault en F1, fera lui de même avec la combinaison portée lors du GP d'Australie 2019, pour venir en aide à la Croix Rouge australienne et à WIRES, organisation qui lutte pour la survie de la faune en Australie. 

Scott McLaughlin, double Champion en titre de Supercars, a déjà récolté 46'000 dollars australiens (plus de 28'000 euros) en mettant aux enchères son casque de la saison 2017 et effectuera en plus une donation personnelle correspondant à l'équivalent du montant de la vente. Toby Price, qui dispute actuellement le Dakar à moto, a mis en vente une veste et un pantalon de course portés au début de l'épreuve se déroulant en Arabie saoudite. Suite à l'annulation du Rallye d'Australie en fin d'année dernière, de nombreux pilotes et acteurs du WRC s'étaient déjà mobilisés.

Lewis Hamilton, sextuple Champion du monde de Formule 1, a pour sa part annoncé un don de 500'000 dollars américains, soit environ 730'000 dollars australiens, répartis entre divers organismes. "Cela me brise le cœur de voir les ravages que les feux de brousse australiens causent pour les gens et les animaux dans tout le pays", a écrit le Britannique sur Twitter, dans un message accompagné d'une vidéo montrant une opération de sauvetage d'un koala encerclé par les flammes. "Je m'engage à verser 500'000 $ pour soutenir les animaux, les bénévoles s'occupant de la faune et les services d'incendie ruraux. Si vous en êtes capable, et que vous ne l'avez pas encore fait, vous pouvez aussi faire un don."

partages
commentaires
Accusé de dopage, Iannone décrit "un traumatisme" et se défend
Article précédent

Accusé de dopage, Iannone décrit "un traumatisme" et se défend

Article suivant

Bientôt la reprise pour les pilotes MotoGP

Bientôt la reprise pour les pilotes MotoGP
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021