Un nouvel incident attise le conflit entre Schumacher et Mazepin

Les pilotes Haas ont connu une nouvelle altercation en piste dimanche dernier au Grand Prix de France. Mick Schumacher est agacé, Nikita Mazepin ne voit pas le problème, et Günther Steiner calme le jeu.

Un nouvel incident attise le conflit entre Schumacher et Mazepin

Les pilotes Haas étaient déjà en désaccord à l'issue du Grand Prix d'Azerbaïdjan, où Nikita Mazepin avait fermé la porte à son coéquipier dans la toute dernière ligne droite alors que celui-ci arrivait à une vitesse bien plus élevée ; Mick Schumacher n'avait pas caché son mécontentement après avoir échappé de justesse à une spectaculaire collision, tandis que le Russe s'était défendu de toute erreur de jugement.

GP d'Azerbaïdjan :

Un incident différent a eu les mêmes conséquences diplomatiques dimanche dernier au Circuit Paul Ricard, où Mazepin a dépassé son partenaire avec autorité, le tassant hors de la piste au virage 4 – manœuvre qui n'a entraîné aucune enquête des commissaires. S'exprimant au micro de Sky Allemagne après la course, Schumacher n'en démordait pas : "Ce n'est pas nécessaire. Je crois que je vais devoir en reparler à l'équipe. En fin de compte, s'il doit en être ainsi, alors il devra en être ainsi. On fera notre truc. Je crois qu'il fait le sien."

"Je pense que [Mazepin] a été assez ouvert, voire bavard, à ce sujet dans la presse. C'est probablement son style. Peut-être qu'on ne se comprend pas vraiment à ce niveau. Mais en fin de compte, peut-être qu'on va devoir se faire respecter."

Mazepin, lui, juge sa manœuvre "très normale". Le Russe précise : "Je pense qu'en étant à l'arrière, les opportunités ne se présentent pas très souvent. Une opportunité s'est présentée, et je suis content d'avoir été suffisamment alerte, prêt à saisir cette opportunité et à capitaliser. Mais au final, je n'ai pas été capable de conserver l'avantage." Il a conclu la course à la 20e place, à 14 secondes de son partenaire.

Quant au directeur d'équipe Günther Steiner, il s'efforce comme toujours d'apaiser les tensions, en l'occurrence en prenant la défense de Mazepin. "Je pense que dans ces circonstances, c'était la course", estime l'Italien. "Ce n'était aucunement injuste. C'était une dure bataille, à mon avis. Je crois que ce qui s'est passé, c'est que Mick a tenté de dépasser George [Russell], puis il a juste dû ralentir car il n'a pas réussi. Ensuite, Nikita a saisi l'opportunité et lui a fait l'intérieur. J'ai discuté avec eux deux car je n'avais pas une vision totale des événements. J'en ai tiré la conclusion que c'était la course et que ce n'était pas injuste."

partages
commentaires
Un retour de Brabham en F1 ? "Le budget capé est une très bonne idée"

Article précédent

Un retour de Brabham en F1 ? "Le budget capé est une très bonne idée"

Article suivant

Williams devient "de plus en plus attrayant" selon Capito

Williams devient "de plus en plus attrayant" selon Capito
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021