L'Indy 500, argument de McLaren pour conserver Alonso ?

Le discours d'Éric Boullier laisse entendre que cette opportunité surprise pourrait être un argument permettant à McLaren de convaincre Fernando Alonso de prolonger son contrat après 2017.

L'opportunité inattendue de laisser Fernando Alonso participer aux 500 Miles d'Indianapolis le mois prochain, en acceptant que cela engendre l'absence du pilote espagnol lors du Grand Prix de Monaco, pourrait faire partie d'un processus visant à le convaincre de rester chez McLaren la saison prochaine.

Le double Champion du monde dispose avec l'écurie de Woking d'un contrat qui arrivera à son terme en fin d'année. S'il a répété que son avenir ne serait pas discuté avant l'été, et que le projet Indy 500 n'aurait aucune incidence, McLaren pourrait tout de même avoir accepté de lui faire cette "fleur" dans l'optique de le séduire pour une prolongation de contrat.

Alonso a clairement fait savoir qu'il visait désormais la Triple couronne, ce qui doit également passer par un engagement futur aux 24 Heures du Mans. Avec ou sans McLaren ? Le sujet est encore lointain, mais Éric Boullier a laissé entendre que l'aventure américaine de cette saison pouvait être une manière de conserver Alonso dans ses rangs. "Pourquoi pas, vous savez ?", lance le directeur de la compétition de McLaren. "Tout le monde a ses propres combines quand il faut négocier un contrat."

Le sacrifice du GP de Monaco

En plus d'offrir l'opportunité à son pilote de rouler à Indianapolis, McLaren fait un sacrifice rare, puisque l'équipe se prive de ses services pour le Grand Prix de Monaco. Au-delà du prestige de la Principauté, il s'agit d'un tracé qui réussit particulièrement à McLaren depuis deux ans, puisqu'il gomme les faiblesses du moteur Honda.

"C'est une vision plus large que ça", répond Boullier quant à l'incidence négative que peut avoir l'absence d'Alonso à Monaco dans l'optique de marquer de gros points. "D'abord, j'ai Jenson [Button] dans la voiture, un autre Champion du monde, qui peut extraire le meilleur de cette voiture. Nous avons Stoffel [Vandoorne] qui, nous le croyons, a l'un des plus grands potentiels et sera aussi au rendez-vous. Il a gagné à Monaco en GP2, donc il sait comment courir là-bas. Ce n'est pas une opportunité manquée. Avec la vision plus large, c'est plus enrichissant pour Mclaren-Honda."

"Nous avons des relations et un partenariat solides avec Honda. Nous voulons montrer que nous pouvons être compétitifs. Cela fait partie de l'héritage du passé que McLaren coure et remporte l'Indy 500. C'est notre meilleur marché aussi, le premier du point de vue commercial et automobile. Donc il y a beaucoup de bonnes cases cochées avec ce projet, qui fait partie de la construction d'une relation à plus long terme avec Honda et Alonso."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités