IndyCar - Scott Dixon bat Bourdais à Toronto

Scott Dixon et Sébastien Bourdais auront été les deux stars du meeting de Toronto en IndyCar, le Néo-Zélandais remportant les deux courses et le Manceau terminant à chaque fois sur le podium, permettant à son équipe d'enregistrer ses deux meilleurs...

Scott Dixon et Sébastien Bourdais auront été les deux stars du meeting de Toronto en IndyCar, le Néo-Zélandais remportant les deux courses et le Manceau terminant à chaque fois sur le podium, permettant à son équipe d'enregistrer ses deux meilleurs résultats.

Si Dixon a été intouchable depuis la pole position lors de la seconde joute, la lutte pour la victoire a été plus intense en première course, Sébastien Bourdais étant dépassé par le pilote Ganassi Racing dans les derniers tours de l'épreuve.

Cette première course n'a pas été étrangère aux controverses. Tout d'abord, l'IndyCar a dû annuler le départ arrêté prévu depuis des mois, à cause de la voiture de Josef Newgarden, qui refusait de quitter son emplacement. Au vu des réactions plus que négatives, le départ arrêté est revenu pour la deuxième course.

En fin de première épreuve, Dario Franchitti et Will Power se bagarraient pour la troisième marche du podium. Au bout de la ligne droite menant au virage 3, Power plonge à l'intérieur de Franchitti, rate totalement son freinage et vient se mettre dans les pneus. L'Ecossais Franchitti écope d'une pénalité de 25 secondes pour avoir bloqué Power, mais la pénalité sera annulée deux heures après !

Côté français, en plus du podium de Bourdais, la première course a vu Simon Pagenaud terminer 9e alors que Tristan Vautier était à plusieurs tours, la faute à un contact avec Graham Rahal, qui a résulté en une pénalité pour le Français.

La course du dimanche a vu le premier départ arrêté de l'histoire de l'IndyCar, avec un très bon envol de Helio Castroneves, passé de 3e à deuxième en tentant l'extérieur sur Dixon au premier virage. Derrière, Franchitti touche une autre voiture, ce qui le forcera à changer d'aileron.

Les 60 premiers tours fileront à toute vitesse, Dixon comptant jusqu'à 15 secondes d'avance sur Castroneves. Pas même deux neutralisations ne permettront à ses adversaires de remonter, Dixon s'impose donc et empoche 100 000 $ de bonus.

Mais derrière, tout n'aura pas été rose pour autant ! Avec une relance à deux tours de la fin, les probabilités d'accident augmentaient et ça n'a pas loupé ! Power et Hunter-Reay se sont touchés au premier virage, envoyant "RHR" dans le mur du virage 2, où Takuma Sato viendra le percuter. Power abandonne quant à lui dans le virage 3, une nouvelle fois.

Dixon et Castroneves étaient rejoints sur le podium par Sébastien Bourdais, qui réalise de loin le meilleur week-end de sa saison et qui aperçoit le bout du tunnel. Simon Pagenaud s'est classé 12e et Tristan Vautier 16e, avec des soucis d'aileron avant.

Retrouvez le résumé des deux courses de ce week-end grâce à ces vidéos officielles IndyCar :

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Takuma Sato , Helio Castroneves , Dario Franchitti , Scott Dixon , Graham Rahal , Sébastien Bourdais , Will Power , Simon Pagenaud , Tristan Vautier , Josef Newgarden
Équipes Chip Ganassi Racing
Type d'article Actualités