IndyCar - Will Power gagne la dernière, Dixon champion !

C'est un Will Power euphorique qui a remporté dans la nuit de samedi à dimanche la dernière manche du championnat IndyCar 2013, à Fontana

IndyCar - Will Power gagne la dernière, Dixon champion !

C'est un Will Power euphorique qui a remporté dans la nuit de samedi à dimanche la dernière manche du championnat IndyCar 2013, à Fontana. Mais tous les yeux étaient rivés sur la bataille opposant Scott Dixon à Helio Castroneves pour le titre.

C'est finalement le Néo-Zélandais du Ganassi Racing qui l'a emporté à l'issue d'une course ayant pris des allures tantôt de marathon tantôt de destruction derby, 8 des 25 partants ayant vu l'arrivée après 500 miles.

Sur un circuit extrêmement poussiéreux et jonché de débris en tout genre, les moteurs Chevrolet et Honda ont été mis à rude épreuve, et on déplore plusieurs abandons, notamment celui de Charlie Kimball, qui a cassé son moteur alors qu'il était en tête.

Le fait marquant de la course s'est produit au 111e tour lorsque Justin Wilson est parti en toupie, embarquant avec lui Tristan Vautier, Oriol Servia, Josef Newgarden, James Jakes et Simona de Silvestro. L'ex-pilote Minardi et Jaguar s'en tire avec une fracture du bassin, les autres pilotes ne sont pas blessés, de Silvestro parvenant même à rallier l'arrivée.

Pour Helio Castroneves, la soirée avait fort bien débuté, le vétéran brésilien disposant d'une des monoplaces les plus rapides et en faisant bon usage pendant que Dixon était en milieu de peloton. Malheureusement, un aileron avant cassé après un contact avec Charlie Kimball a réduit à néant ses chances de titre, et Castroneves doit se contenter de la 2e place finale, à 27 points de Scott Dixon.

Aux avant-postes, c'est Will Power qui s'est montré le plus rapide des rescapés, profitant notamment de la bagarre entre Ed Carpenter et Tony Kanaan pour la 2e place. James Hinchcliffe termine 4e devant le désormais triple-champion Dixon.

Pour les pilotes français, la nuit a tourné à la bérézina, outre l'abandon de Vautier, Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud n'ont pas vu l'arrivée non plus. Le Manceau, ex-pilote Toro Rosso, était en très grande forme, menant une trentaine de tours, mais il a frappé le mur dans les derniers kilomètres, alors qu'il était 2e. Simon Pagenaud a connu des problèmes d'entrée avec une pression de pneus trop élevée et a finalement jeté l'éponge tard dans la course.

Rendez-vous le 30 mars 2014 pour le début d'une nouvelle saison, dans les rues de St Petersburg, en Floride.

(Re)Vivez la dernière course de cette saison 2013 avec ce résumé officiel :

Résultat de la course :

P. # Pilote Ecurie Moteur Ecart/Abandon
1 12 Will Power Team Penske Chevrolet
2 20 Ed Carpenter Ed Carpenter Racing Chevrolet 1.4883
3 11 Tony Kanaan KV Racing Technology Chevrolet 1.8615
4 27 James Hinchcliffe Andretti Autosport Chevrolet 3.0395
5 9 Scott Dixon Chip Ganassi Racing Honda 15.8759
6 3 Helio Castroneves Team Penske Chevrolet 1 tour
7 25 Marco Andretti Andretti Autosport Chevrolet 2 tours
8 78 Simona de Silvestro KV Racing Technology Chevrolet 3 tours
9 1 Ryan Hunter-Reay Andretti Autosport Chevrolet Moteur
10 83 Charlie Kimball Chip Ganassi Racing Honda Moteur
11 98 JR Hildebrand Barracuda Racing Honda Moteur
12 7 Sébastien Bourdais Dragon Racing Chevrolet Accident
13 77 Simon Pagenaud Schmidt/Hamilton Motorsports Honda Mécanique
14 10 Alex Tagliani Chip Ganassi Racing Honda Accident
15 15 Graham Rahal Rahal Letterman Lanigan Racing Honda Moteur
16 2 AJ Allmendinger Team Penske Chevrolet Accident
17 14 Takuma Sato Foyt Enterprises Honda Moteur
18 19 Justin Wilson Dale Coyne Racing Honda Accident
19 4 Oriol Servia Panther Racing Chevrolet Accident
20 67 Josef Newgarden Sarah Fisher Hartman Racing Honda Accident
21 55 Tristan Vautier Schmidt/Peterson Motorsports Honda Accident
22 16 James Jakes Rahal Letterman Lanigan Racing Honda Accident
23 5 Carlos Muñoz Andretti Autosport Chevrolet Accident
24 6 Sebastian Saavedra Dragon Racing Chevrolet Accident
25 18 Pippa Mann Dale Coyne Racing Honda Accident

Classement du championnat :

P. Pilote Points
1 Scott Dixon 577
2 Helio Castroneves 550
3 Simon Pagenaud 508
4 Will Power 498
5 Marco Andretti 484
6 Justin Wilson 472
7 Ryan Hunter-Reay 469
8 James Hinchcliffe 449
9 Charlie Kimball 427
10 Dario Franchitti 418
11 Tony Kanaan 397
12 Sébastien Bourdais 370
13 Simona de Silvestro 362
14 Josef Newgarden 348
15 EJ Viso 340
16 Ed Carpenter 333
17 Takuma Sato 322
18 Graham Rahal 319
19 James Jakes 294
20 Tristan Vautier 266
21 Sebastian Saavedra 236
22 Oriol Servia 233
23 Mike Conway 185
24 Alex Tagliani 180
25 JR Hildebrand 112
26 Ryan Briscoe 100
27 AJ Allmendinger 79
28 Carlos Muñoz 74
29 Ana Beatriz 72
30 Luca Filippi 53
31 Pippa Mann 34
32 James Davison 27
33 Stefan Wilson 14
34 Conor Daly 11
35 Townsend Bell 10
36 Lucas Luhr 8
37 Katherine Legge 8
38 Buddy Lazier 8
partages
commentaires
Kvyat : "C'est une nouvelle fantastique"
Article précédent

Kvyat : "C'est une nouvelle fantastique"

Article suivant

Tost explique le choix de Toro Rosso de titulariser Kvyat

Tost explique le choix de Toro Rosso de titulariser Kvyat
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021