Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Les secrets de la suspension arrière Mercedes dévoilés

Mercedes n’a jamais caché que c’est dans les virages lents que sa W10 avait réellement progressé. Et sa suspension arrière, inédite, n'y est probablement pas étrangère. Motorsport.com en a percé le mystère, grâce à Giorgio Piola.

Les secrets de la suspension arrière Mercedes dévoilés

Se confiant à des journalistes jeudi dans le paddock du circuit Gilles Villeneuve, à Montréal, Valtteri Bottas a admis que la facilité à faire pivoter la voiture dans les virages lents avait nettement amélioré les performances de la W10 et donné pleinement confiance à ses pilotes.

"Il semble qu’elle pivote beaucoup mieux maintenant", a révélé Bottas. "C’est nettement mieux que ça ne l’était l’an dernier ou l'année d’avant. Nous n’étions pas très rapides dans les virages lents, mais nous avons bien progressé et le train avant de la voiture est nettement plus efficace dans les entrées de virage. On peut maintenant freiner un peu plus tard et se fier au grip du train avant pour faire pivoter la voiture. Comparé à l’an dernier, on sent qu’on peut mener la voiture là où on veut qu’elle aille. C’est clairement un bon feeling."

Lire aussi :

La solution retenue pour en arriver à une telle progression repose sur une modification de la suspension avant de la W10, qui se distingue par un double support inédit. Avoir raccourci le poussoir permet au nez de la voiture de s’abaisser un peu plus par rapport à la suspension quand l’angle de braquage est très prononcé. Ceci aide la performance aérodynamique de la voiture et permet de mieux charger les pneus avant.

Néanmoins, cette modification apportée à la suspension avant de la Mercedes n’explique peut-être pas tout. En effet, Giorgio Piola a bien examiné le train arrière de la W10, et son dessin exclusif montre un autre changement radical. Mercedes a introduit une suspension arrière multi-bras qui ressemble fortement à la suspension avant inaugurée par Red Bull Racing cette saison.

L’illustration technique de Piola montre la suspension arrière vue de dessous : [1] représente le bras avant du triangle inférieur et [2] est le bras avant du triangle supérieur. Le point de fixation est couvert par la liaison du basculeur avant et on retrouve le tirant de la suspension en [3].

Les détails les plus intéressants se retrouvent toutefois à l’arrière. En [4], on constate que le recouvrement du triangle s’allonge jusqu’à l’arbre de transmission. Le corps principal du triangle est en [5] et le corps en fibre de carbone présente une fente, car il s’étire plus loin vers l'extérieur afin de faire travailler plus fort les flux d'air à cet endroit.

Ce design procure non seulement des gains mécaniques afin de mieux gérer la température des pneus (ce que Mercedes a un peu de mal à contrôler cette saison), mais aussi des gains aérodynamiques. Les bras de suspension sont conçus de telle façon qu'ils génèrent un écoulement d’air mieux adapté à l'optimisation du rendement du diffuseur arrière. Ceci permet une augmentation de l’effet de succion sans accroître la traînée.

Selon le Règlement Technique, il n'est permis d'utiliser que six éléments de suspension par porte-moyeu de roue. Un triangle traditionnel en compte deux. Ainsi, Mercedes semble avoir habilement utilisé la biellette de pincement de roue (qui maintient la position horizontale de la roue arrière et contrôle son pincement) dans la géométrie du triangle de la suspension arrière.

Bottas estime qu'il serait faux de prétendre que la progression de Mercedes cette année est principalement due à sa meilleure forme dans les virages lents. Le Finlandais affirme que Mercedes a aussi effectué des progrès aérodynamiques. "Je ne peux pas dire qu'il y a un progrès plus important qu’un autre par rapport à la voiture de l'an dernier. Je pense plutôt que c'est un tout. L’aérodynamique joue encore un rôle crucial. Nous sommes peut-être un peu plus lents que les Ferrari dans les lignes droites, mais nous disposons d’un peu plus d’appui et nous espérons être plus rapides qu'elles dans tous les virages."

Un capot moteur retiré sur la Mercedes W10
partages
commentaires
Rich Energy demande à Haas de supprimer son logo au Canada

Article précédent

Rich Energy demande à Haas de supprimer son logo au Canada

Article suivant

Rôles clarifiés chez Ferrari : qui fait quoi à la Scuderia ?

Rôles clarifiés chez Ferrari : qui fait quoi à la Scuderia ?
Charger les commentaires
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021