L'infraction de Ferrari à Abu Dhabi restera un mystère

Rien n'a permis à Ferrari d'identifier ce qui a provoqué un écart de mesure de carburant sur la monoplace de Charles Leclerc avant le départ du Grand Prix d'Abu Dhabi.

L'infraction de Ferrari à Abu Dhabi restera un mystère

Deux semaines après le dernier Grand Prix de la saison, Ferrari reconnaît n'avoir trouvé aucune explication tangible à l'infraction commise avant la course sur la monoplace de Charles Leclerc. Avant le départ, les vérifications techniques avaient révélé une différence entre la masse de carburant déclarée par la Scuderia et celle réellement embarquée dans la SF90 du Monégasque. Les commissaires avaient finalement infligé une lourde amende de 50'000€ à l'écurie italienne, mais Leclerc avait pu conserver sa troisième place obtenue sur le circuit de Yas Marina. Pour la concurrence, une telle infraction aurait dû être sportivement sanctionnée, ce qui n'a pas été le cas.

Lire aussi :

Chez Ferrari, on a accepté l'amende infligée mais l'incompréhension était de mise et le reste, puisque l'équipe assure que les chiffres de carburant communiqués de son côté étaient corrects. Même après avoir étudié la question plusieurs jours, le mystère demeure selon Mattia Binotto, qui admet ne pas s'expliquer ce qui s'est passé.

"Il y a eu de nombreuses mesures, qui étaient toutes cohérentes", plaide le directeur de Ferrari. "Une seule mesure ne correspondait pas, dont nous n'étions pas au courant, que nous n'avions pas vue, et dont nous avons été informés en lisant le document publié à l'issue de la course. À ce moment-là, on ne peut plus vérifier puisque le carburant est consommé. Concernant ce dimanche-là, toutes les données étaient cohérentes à l'exception d'une seule, mais il n'y avait aucun moyen de revenir en arrière. Personne ne peut expliquer ce qui s'est passé avec cette mesure."

L'écart constaté le dimanche d'Abu Dhabi concluait à 5 kg de carburant supplémentaires embarqués dans la Ferrari par rapport à la déclaration de l'écurie. Chaque week-end, les contrôles en matière de consommation de carburant sont nombreux et aléatoires, obéissant à des procédures très précises que nous vous avions détaillées. Dans le doute dès le soir-même à Yas Marina, Ferrari craignait un mystère difficile élucider. Il semble désormais que ce soit définitivement le cas.

Propos recueillis par Scott Mitchell  

partages
commentaires
Verstappen : "Je suis probablement trop franc et direct"

Article précédent

Verstappen : "Je suis probablement trop franc et direct"

Article suivant

Bilan 2019 - Le chemin de croix de Grosjean

Bilan 2019 - Le chemin de croix de Grosjean
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021