Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
2 jours
31 juil.
-
02 août
EL1 dans
16 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
23 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
30 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
44 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
51 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
58 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
72 jours

Un ingénieur Ferrari nommé responsable aéro d'Alfa Romeo

partages
commentaires
Un ingénieur Ferrari nommé responsable aéro d'Alfa Romeo
Par :
30 juil. 2019 à 16:08

Après 17 ans chez Ferrari, Alessandro Cinello a été engagé comme nouvel aérodynamicien en chef de l'écurie Alfa Romeo Racing.

Âgé de 44 ans, il remplace Jan Monchaux, qui a récemment été promu au rang de directeur technique après le retour de Simone Resta à Maranello. Cinelli va commencer son travail au sein de Sauber Motorsport le 19 août après ce qui semble être un très court préavis suite à son passage de 17 ans chez Ferrari.

Lire aussi :

Diplômé de l'Imperial College de Londres, Cinelli a décroché son premier emploi après l'université chez Tyrrell en 1997-1998. Il a ensuite passé quatre ans chez Williams avant de rejoindre Ferrari à l'époque de la "dream team", en mars 2002, sous la houlette de Ross Brawn et Rory Byrne. Il a d'abord été ingénieur en aérodynamique pour l'équipe d'essai, puis a été promu au sein de l'équipe de course, avant de prendre la tête du groupe de performance aéro en juillet 2009. Il a été nommé à la tête du groupe expérimental aéro en septembre 2015.

"Je rejoins cette jeune équipe avec la mission de construire sur les bases solides qui ont déjà été posées et de l'aider à obtenir des résultats sur la piste", a déclaré Cinelli dans un communiqué d'Alfa. "Je suis confiant que nous pouvons continuer dans la bonne direction et apporter encore plus de succès à l'écurie."

Fred Vasseur, le patron de la structure, a ajouté : "[Alessandro] se joint à une équipe aéro forte et nous sommes impatients de les voir poursuivre le bon travail qui a été fait jusqu'ici. Les recrutements récents montrent en quoi nous continuons à renforcer nos structures et représentent une évolution, plutôt qu'une révolution, du système qui nous a fait progresser ces dernières années."

 

Article suivant
Comment Bottas se prépare à riposter

Article précédent

Comment Bottas se prépare à riposter

Article suivant

Des objectifs plus clairs mais très tardifs sur les pneus Pirelli 2020

Des objectifs plus clairs mais très tardifs sur les pneus Pirelli 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Alfa Romeo
Auteur Adam Cooper