Interview de Jules Bianchi avec ToileF1

Jules Bianchi a accordé une interview à ToileF1 dans laquelle il revient sur son parcours fulgurant en monoplace et révèle entretenir des contacts avec plusieurs équipes de Formule 1

Jules Bianchi a accordé une interview à ToileF1 dans laquelle il revient sur son parcours fulgurant en monoplace et révèle entretenir des contacts avec plusieurs équipes de Formule 1.

Depuis ses débuts en monoplace en 2007, Jules Bianchi ne cesse d’étonner les observateurs : titre en Formule Renault, il termine troisième du championnat de Formule 3 Euroseries en 2008, et cette année, il est en passe de remporter le titre lors de la manche de Dijon, qui se dispute ce week-end.

ToileF1 : Comment expliquez-vous cette progression fulgurante depuis vos débuts en monoplace ?


"C’est une combinaison, j’ai un très bon manager [Nicolas Todt] qui me permet de me concentrer uniquement sur mes courses. J’ai pu joindre les meilleures équipes du plateau dans les disciplines où je me suis engagé et je travaille beaucoup, que ce soit avec mes ingénieurs, mais également ma préparation physique."

ToileF1 : La F3 Euroseries se déplace en France, est-ce que la possibilité de remporter le titre ici à une signification particulière pour vous ?


"Oui, ce serait fantastique. Pour le moment, je vise la victoire, le meilleur résultat possible, évidemment le titre qui en découlera sera aussi exceptionnel. Je ne perds pas de vue mon objectif, tout devrait bien se passer, il n’y a pas de raison."

ToileF1 : Après les essais libres et les qualifications, le plus dur est fait ?


"J’ai fait le meilleur temps et la pole. [Christian] Vietoris, mon adversaire pour le titre, est septième. Je pars très confiant, même si je ne dois pas me déconcentrer. Au pire, il restera toujours Hockenheim pour me rattraper."

ToileF1 : Vous avez testé en GP2 à Jerez, et vous avez été directement dans le coup. Comment expliquez-vous cette rapidité d’adaptation ?


"Les premiers tours ont été assez difficiles, mais j’ai discuté avec les ingénieurs. Nous avons fait des modifications sur les réglages et ça allait mieux. Ça n’a pas cessé de s’améliorer tout au long de la journée avec le meilleur temps à la clé."

ToileF1 : La première séance était sur piste humide. La prise en main aurait pu sembler difficile pour un premier galop d’essai.


"En fait, la piste a séché assez rapidement. C’était plus facile par la suite."

ToileF1 : Disputerez-vous la saison de GP2 Asia ?


"Pour l’instant, rien n’est décidé, je suis concentré sur la Formule 3. Je verrai dés la fin du championnat."

ToileF1 : Votre manager est Nicolas Todt, la Formule 1 est légitimement dans votre esprit. Avez-vous déjà des contacts, voire des tests de prévus ?


"Justement, c’est lui qui s’occupe de tout cela pour que j’aie l’esprit libre et que je ne me déconcentre pas. Je sais qu’il y a des discussions, avec le titre cela pourrait faire bouger les choses et de bonnes surprises pourraient sûrement arriver. Je ne suis pas au courant de tout, mais je sais que ce n’est pas exclu."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nicolas Todt , Jules Bianchi
Type d'article Actualités