Hülkenberg : Renault peut "être la première équipe derrière le top 3"

partages
commentaires
Hülkenberg : Renault peut
Par : Fabien Gaillard
Co-auteur: Léna Buffa
24 févr. 2018 à 16:20

À la veille d'attaquer sa seconde saison avec Renault Sport F1, Nico Hülkenberg s'est confié pour Motorsport.com sur l'année à venir.

Nico, comment vous sentez-vous à l'approche de cette nouvelle saison ?

Je me sens bien. Je suis heureux que la saison démarre enfin. J'ai trouvé que l'hiver était très long. Même si on apprécie ce temps libre, dans le même temps, la course nous manque, la compétition nous manque, donc je suis content que ce soit en passe de commencer désormais. Nous sommes enthousiastes et également optimistes. Je pense que l'équipe a travaillé à fond pendant l'hiver et je pense que les progrès que nous avons faits sont bons. À quel point, nous le saurons dans quelques semaines.

Qu'attendez-vous en priorité des tests hivernaux ?

De rouler sans problèmes. L'an passé, nous avons connu des essais hivernaux assez perturbés, je pense que cette année nous sommes bien plus organisés et tout est à un meilleur niveau, donc nous espérons engranger beaucoup de kilomètres et apprendre autant que possible sur le nouveau package.

Vous avez été un opposant fervent au Halo, quel est votre sentiment maintenant qu'il est obligatoire ?

Ça ne vaut plus vraiment la peine d'en parler parce que c'est fait. Ce que je pense n'a pas d'importance.

Combien de temps pensez-vous qu'il faudra pour vous y habituer ?

J'ai fait un test à Abu Dhabi l'an passé après la course et ça va, ça ne me donne pas de migraines.

Au sujet de votre nouvel équipier, Carlos Sainz, estimez-vous que c'est plus d'excitation ou plus de pression pour vous ?

Pas du tout [de pression]. Je suis très détendu par rapport à ça. Nous avons fait quatre courses avec Carlos la saison dernière, donc ce n'est pas si nouveau. Je pense que nous formons un bon duo, nous travaillons bien ensemble, il y a aussi une bonne alchimie, nous nous poussons l'un l'autre, donc je pense que tout fonctionne bien.

À quel point pensez-vous que l'équipe peut à nouveau progresser cette année ?

Je pense qu'il faut que nous progressions au même rythme que l'année dernière cette saison. L'an passé, nous avons fait de très bons progrès au fil du championnat, je pense que c'est à nouveau notre travail de nous assurer de faire la même chose pour cette saison. Si nous sommes capables de faire ça, nous aurons de très bonnes opportunités d'être probablement la première équipe derrière le top 3.

Sur un plan plus personnel, quel est votre objectif ?

Je veux juste être 20 fois à un très bon niveau, juste tirer le meilleur de moi-même personnellement et de mon équipe, et inscrire autant de points que possible.

Votre premier podium est-il plus une obsession des journalistes ou assurément et toujours votre objectif ?

C'est quelque chose que je veux accomplir, je veux gagner, mais ces choses n'arrivent pas du jour au lendemain. Peut-être pendant une course où les gens abandonnent, ou dans des circonstances folles, mais pour gagner dans cette discipline, nous savons tous également qu'il faut le bon outil. Je n'ai pas encore eu le bon outil, j'ai eu quelques opportunités manquées de podiums mais désormais je suis dans une position, avec Renault, où nous essayons de nous placer dans une position où nous pouvons gagner au mérite et nous battre pour des victoires ou des podiums de façon régulière.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18
Prochain article Formule 1
Premiers tours de roue pour la Renault R.S.18 à Barcelone

Article précédent

Premiers tours de roue pour la Renault R.S.18 à Barcelone

Article suivant

Alonso : "Il ne devrait pas y avoir de débat" sur le Halo

Alonso : "Il ne devrait pas y avoir de débat" sur le Halo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Interview