Investissement dans McLaren : l'approbation de la F1 made in Liberty

Il est désormais possible de considérer un investissement dans une équipe F1 comme quelque chose de potentiellement rentable à moyen terme, comme le laisse penser le rachat de parts de McLaren par MSP Sports Capital.

Zak Brown, directeur de l'équipe McLaren, estime que le récent investissement annoncé par MSP Sports Capital dans le team est l'illustration de la bonne direction prise par Liberty Media avec la discipline afin de faire de celle-ci un support intéressant pour de nouvelles parties prenantes, et notamment des investisseurs intéressés par le fait de développer les marques que sont les équipes comme de grandes franchises. Il est rejoint en cela par les nouvelles parties prenantes de son équipe, qui voient dans le modèle actuel un renouveau autorisant un investissement financier conséquent sur lequel un retour est possible.

C'est une approbation de la F1, mais aussi et surtout, de McLaren. L'éthique de MSP Sports Capital est d'avoir les bonnes personnes aux bons endroits, et de s'appuyer sur un réseau qui travaille ensemble. Après avoir évalué un investissement dans l'équipe Williams lorsque celle-ci cherchait de nouveaux acquéreurs, le fond d'investissement américain a finalement porté son dévolu sur McLaren, dont la courbe d'évolution dans la discipline a pris une trajectoire récemment plus positive que celle de l'autre équipe anglaise historique, et qui s'ouvre bien plus aux possibilités de business "new age" que le team de Grove.

Lire aussi :

Une équipe désormais constituée de profils phares du sport-business, déterminée à investir en McLaren puis à capitaliser sur cette démarche avec un plan écrit sur le long terme, au certain point duquel l'on trouve un seuil de profitabilité presque impensable sous la précédente incarnation du promoteur de la F1.

Pour Jahm Najafi, partenaire chez MSP Capital, McLaren a fourni une excellente occasion de capitaliser sur les personnes déjà en place. "En plus de 35 ans de carrière dans l'investissement, j'ai rarement rencontré la bonne équipe dans la bonne catégorie, avec les bonnes personnes", estime l'homme d'affaires. "McLaren Racing, c'est exactement ça. Sous la direction générale de Greg [Maffei], Chase [Carey] et Stefano [Domenicali] pour la F1, leur vision globale de ce qu'ils prévoient d'accomplir dans le futur pour la F1, et bien sûr pour McLaren elle-même, Zak [Brown] et Andreas [Seidl] sont une grande équipe d'individus en qui nous croyons vraiment. Il est si rare de trouver les bonnes personnes, ou dans une situation similaire, avec lesquelles nous pourrions nous associer, que nous n'avions pas d'autre choix que de nous assurer de faire cet investissement et de nous associer avec eux."

Les louanges de MSP Capital proviennent de l'espoir du nouveau partenaire de rapidement dégager de solides revenus d'un grand nom comme il y en a peu dans le monde, non seulement en sports mécaniques, mais en sport tout court.

"C'est très excitant pour nous. Nous croyons en la vision globale que Zak a pour l'équipe, et nous sommes enthousiastes, comme je l'ai indiqué, à l'idée de soutenir sa stratégie globale qui consiste à faire en sorte que l'équipe continue à être compétitive et, dans un avenir pas trop lointain, à remporter un championnat."

Retrouvez dès ce dimanche une analyse plus complète sur MSP Capital, ses acteurs et ses implications avec McLaren, sur Motorsport PRIME.

Lire aussi :

partages
commentaires
Sainz et Leclerc seront "libres" de se battre en piste chez Ferrari

Article précédent

Sainz et Leclerc seront "libres" de se battre en piste chez Ferrari

Article suivant

Le 1er tour de Räikkönen au Portugal désigné "Action de l'année" FIA

Le 1er tour de Räikkönen au Portugal désigné "Action de l'année" FIA
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Guillaume Navarro
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021