Jacques Villeneuve tire à vue!

Jacques Villeneuve, champion du monde 1997, a admis qu'il n'était pas un grand fan de la Formule 1 d'aujourd'hui

Jacques Villeneuve, champion du monde 1997, a admis qu'il n'était pas un grand fan de la Formule 1 d'aujourd'hui. Le Québécois s'est exprimé sur le début de la saison, la "loterie" des pneus Pirelli et les différents pilotes qualifiés de "fils-à-papa"...

L'ancien pilote Williams sera présent ce week-end sur le circuit qui porte le nom de son père, Gilles Villeneuve.

Jacques Villeneuve, 41 ans, a récemment marqué l'anniversaire du décès de celui-ci en pilotant une des anciennes Ferrari de son père sur le circuit de Fiorano. Il sera invité à sa course à domicile comme invité-expert pour la télévision britannique Sky.

Le canadien a comparé les cultures d'aujourd'hui avec l'ère de son père : "Ils n'étaient pas pilotes à 12 ans. Maintenant, l'argent leur donne une place. Avant, ils en ont sué pour cela, ils n'étaient pas des fils à papa, comme la plupart des pilotes actuels. Ils conduisent des F1 mais sont encore des enfants; ce sont encore des bébés. On les garde comme ça", a déclaré l'ancien pilote Williams, BAR, Renault et BMW.

Le vainqueur de 11 Grands Prix a également admis qu'il n'appréciait pas particulièrement l'impact de la forte dégradations des pneus Pirelli.
"Je ne suis pas un grand, grand fan" avoue le francophone. "Il y a très peu de pilotes qui peuvent faire la différence. Les pneus se dégradent soudainement; ça ne devrait pas arriver à un niveau si élevé que la F1".

Villeneuve pense qu'il n'est pas bon que des outsiders -comme Pastor Maldonado- soient considérés comme des prétendants réguliers pour la victoire.

"Il est toujours amusant de voir un outsider battant la hiérarchie, ce sont des choses qui arrivent de temps en temps. Maintenant, ça semble être presque habituel. Ce n'est pas logique, le meilleur doit gagner" a insisté Villeneuve.

Le pilote au franc-parler a également critiqué la nouvelle génération de pilotes, qui ne semble pas prendre les risques de cette discipline au sérieux.
"Quand vous voyez Bruno Senna à Barcelone, il n'était pas dans la même course, il était terriblement lent, et bloquait les gars qui se battaient pour les points", a-t-il souligné, en référence à l'accident du brésilien et de Michael Schumacher. "Ce n'est tout pas simplement une conduite intelligente pour les débutants."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Jacques Villeneuve , Gilles Villeneuve , Pastor Maldonado , Bruno Senna
Équipes Williams , Ferrari
Type d'article Actualités