Motorsport Blog
Dossier

Motorsport Blog

L'œil de James Allen : Mercedes frappe fort sur les terres de Ferrari

Mercedes a remporté cette course avec une bonne marge dans un week-end où Ferrari n'avait étrangement pas le rythme, après avoir été très proche le week-end précédent à Spa.

L'œil de James Allen : Mercedes frappe fort sur les terres de Ferrari
Conférence de presse : le vainqueurLewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le deuxième, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Le troisième, Sebastian Vettel, Ferrari, montre son trophée à la foule
Les confetti pleuvent alors que Sebastian Vettel, Ferrari, asperge la foule de champagne
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Lance Stroll, Williams FW40, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, et le reste du peloton au départ
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Les fans Ferrari et les drapeaux pendant le podium
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fête sa victoire
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, deuxième place Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Les trophées
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, deuxième place Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Esteban Ocon, Sahara Force India, pendant la parade des pilotes
Les monoplaces dans la voie des stands
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fête sa victoire

Je suis stupéfait à plusieurs égards que ce soit la première fois de la saison qu'un pilote gagne deux Grands Prix consécutifs. Cela montre à quel point ce championnat est concurrentiel.

Ce troisième doublé Mercedes de la saison ressemblait à une victoire à l'extérieur en football, sur le terrain de Ferrari. Et ils en auront besoin d'autres comme ça pour que Hamilton gagne le titre.

Bottas jouera désormais le porteur d'armes et saisira chaque opportunité lui permettant de barrer la route de Vettel et l'empêcher de décrocher la deuxième place sur des circuits où Mercedes a l'avantage.

La question est de savoir si Räikkönen est suffisamment rapide pour faire pareil pour Vettel sur les circuits convenant à Ferrari, comme Singapour. Il a fait le boulot en Hongrie, mais il y aura de la pression sur le vétéran finlandais pour garder Hamilton sous contrôle lors des week-ends où Ferrari aura l'avantage, et on se demande s'il va réussir, à moins que la marge soit grande comme en Hongrie. Ce pourrait être le facteur déterminant dans ce championnat.

Le public a pris sa part dans le spectacle

Le chiffre officiel de l'affluence pour dimanche était de 93'000 personnes, mais on avait le sentiment que c'était bien plus que ça. Il y avait un immense enthousiasme des fans et ils ont fait beaucoup de bruit, même si Ferrari n'a pas gagné.

L'enthousiasme de la foule était impressionnant sous le podium de Monza, de sorte que les pilotes ont davantage l'impression d'être des rock stars que des sportifs.

Tout le week-end, le public a répondu présent. Chaque jour, à leur arrivée, les pilotes passaient à côté d'une longue file de fans, comme à Melbourne, et on pouvait remarquer que les pilotes Ferrari prenaient le temps de signer les autographes.

Hamilton a fait mieux, en arrivant sur une MV Augusta survitaminée et en effectuant des burns tout en faisant un V avec sa main gauche.

McLaren prêt à bouger

Il y a eu énormément de réunions ce week-end, alors que la saga des moteurs autour de Honda, McLaren, Renault et Toro Rosso prend sa tournure définitive.

Zak Brown et Éric Boullier étaient dans la Red Bull Energy Station samedi matin, peu de temps après qu'Alain Prost, Jérôme Stoll et Cyril Abiteboul se soient rendus à l'étage du motorhome McLaren.

Une délégation de cinq ou six dirigeants de Honda était à Monza également et, même s'il pourrait y avoir encore d'autres tournants dans la saga, la voie qui se dessine semble être que Honda passera chez Toro Rosso en 2018. La condition de Renault pour abandonner Toro Rosso à Honda est que Carlos Sainz soit libéré de son contrat afin de courir pour le constructeur français.

Le problème pour McLaren est que l'on peut imaginer un scénario dans lequel Toro Rosso roulerait en 2018 avec le nouveau moteur Honda et ferait des progrès significatifs (grâce au consultant et allié de Red Bull Mario Illien), avant que Red Bull ne change à son tour en 2019 pour devenir à nouveau une équipe d'usine.

Imaginez les visages chez McLaren si Red Bull se bat en 2019 ou 2020 pour le titre mondial avec ce package ! Cela résumerait la malchance d'Alonso d'être au mauvais endroit au mauvais moment pendant l'essentiel de la seconde partie de sa carrière.

Cela laisserait à Force India la possibilité de poursuivre avec le line-up enthousiasmant qui est le sien, à moins que Sergio Pérez souhaite du changement et tente sa chance ailleurs comme chez Williams. Ils ont une grosse contrainte pour leur choix de pilote en vue de la saison prochaine, puisqu'ils doivent avoir quelqu'un âgé de plus de 25 ans pour des raisons marketing liées à Martini. Lance Stroll n'ayant que 18 ans, Martini ne peut pas utiliser son image pour des événements promotionnels.

Force India veut conserver le même duo et ils savent comment donner à Pérez une voiture telle qu'il l'aime. Par ailleurs, du point de vue d'Esteban Ocon, ses intérêts seraient servis par le fait de rester et de travailler avec Tom McCullough, qui est probablement le meilleur pour faire grandir des jeunes pilotes.

La régularité d'Ocon et sa confiance ont impressionné tout le monde cette année, et même si Valtteri Bottas va bientôt prolonger, on se demande si le retard pris dépend du nombre d'années couvertes par la prolongation. Une seule année pourrait avoir du sens, alors que fin 2018 il pourrait y avoir une chance de faire signer Daniel Ricciardo ou Max Verstappen, mais Ocon pourrait également être prêt à se retrouver au volant d'une Flèche d'Argent.

Il semble qu'il pourrait être plus régulier que Bottas, qui a fait le travail cette saison mais a toutefois eu du mal à être au sommet chaque week-end.

partages
commentaires
Marchionne : "Nous avons foiré depuis la Belgique"

Article précédent

Marchionne : "Nous avons foiré depuis la Belgique"

Article suivant

McLaren : La motorisation 2018 pourrait être réglée cette semaine

McLaren : La motorisation 2018 pourrait être réglée cette semaine
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021