Japon, un rendez-vous souvent décisif (2/3)

Intégré au calendrier de Formule 1 en 1976, le Grand Prix du Japon a souvent été décisif dans la quête du titre pilote puisque toujours disputé en fin de saison

Intégré au calendrier de Formule 1 en 1976, le Grand Prix du Japon a souvent été décisif dans la quête du titre pilote puisque toujours disputé en fin de saison.

Durant trois jours, ToileF1.com reviendra sur ce rendez-vous incontournable, souvent théâtre des plus inattendus retournements de situation. Un temps disputé à Fuji (sous l’influence de Toyota), c’est essentiellement sur le tracé de Suzuka que les pilotes ont eu à en découdre. Retour sur 36 ans d’histoire.

1991 : Alors que la Scuderia Ferrari est aux abonnés absents, c'est cette fois face à Nigel Mansell qu'Ayrton Senna doit défendre son titre. Victime d'une sortie de piste dès le 9 tour, Mansel met fin au suspens et Senna s'offre un second titre consécutif, son troisième et dernier titre en Formule 1. Vous pouvez d'ailleurs retrouver l'épopée de Senna en F1 ici.

1996 : Pour la première fois de son histoire, le Grand Prix du Japon clôture une saison déjà jouée. Déjà sacré, Damon Hill remporte la course tandis que son équipier et dauphin du championnat, Jacques Villeneuve, abandonne.

1998 : Comme en 1996, le Grand Prix du Japon à Suzuka accueille la dernière manche de la saison. Mika Häkkinen, presque titré, s'offre une victoire facile tandis que son rival Michael Schumacher, victime d'une crevaison, est contraint à l'abandon. Le Finlandais remporte son premier titre mondial.

1999 : En lice pour le titre mondial, Mika Häkkinen doit faire face à une incroyable résistance d'Eddie Irvine. Alors qu'Irlandais aborde ce dernier rendez-vous de la saison en tête du championnat, il voit le champion en titre lui voler la courone en remportant à nouveau le Grand Prix du Japon. Finalement troisième, derrière Michael Schumacher, Irvine achève cette campagne 1999 avec seulement deux unités de retard sur Häkkinen.

2000 : Confortablement installé en tête du championnat avant ce Grand Prix du Japon, avant-dernier rendez-vous de la saison, Michael Schumacher s'adjuge son troisième titre mondial, le premier avec Ferrari, au terme d'une course rondement menée. Second de la course et second au championnat, Mika Häkkinen ne réalisera pas la passe de trois...

Demain, nous reviendrons sur les Grands Prix du Japon des années 2000.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Eddie Irvine , Michael Schumacher , Mika Hakkinen , Jacques Villeneuve , Nigel Mansell , Ayrton Senna , Damon Hill
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités