Jean Alesi - Melbourne, "un circuit atypique"

La F1 met enfin le cap vers l'Australie, pour le GP d'ouverture de la saison 2013

La F1 met enfin le cap vers l'Australie, pour le GP d'ouverture de la saison 2013. Cette année, Pirelli arrive avec de nouvelles constructions et des mélanges globalement plus tendres pour apporter encore plus de piment à une saison promettant de grandes batailles. Jean Alesi, nouvel ambassadeur du fournisseur pneumatique unique, se réjouit à l'idée de voir tout le monde de nouveau en découdre en piste.

Je suis ravi de devenir ambassadeur Pirelli pour ce qui s’annonce comme le début d’une saison extrêmement excitante, particulièrement au vu de l’année dernière. L’Albert Park était un circuit que j’aimais en tant que pilote – j’y ai couru depuis la première année, après son changement depuis Adélaïde- mais il n’est vraiment le reflet de nulle part ailleurs”.

Techniquement parlant, l'Albert Park ne permet pas de se faire une idée définitive de la hiérarchie en place, avertit l'Avignonnais.

Certaines portions sont similaires à celles d’un circuit routier comme Monaco, et d’autres rappellent plus une piste permanente comme Barcelone. Je ne tirerais donc pas trop de conclusions des résultats de Melbourne, tant le circuit est atypique et du fait que les équipes apprennent encore beaucoup de choses au sujet de leurs nouvelles voitures et des pneus en début de saison. Les pneus de cette année semblent très intéressants, et je pense que les pilotes agressifs seront en mesure de faire quelque chose de spécial, tout particulièrement en qualifications. J’aurais clairement aimé courir avec ces pneus du temps où je pilotais” !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean Alesi
Type d'article Actualités