Jean-Eric Vergne, certain que Toro Rosso peut progresser

Jean-Eric Vergne découvrait ce vendredi le tracé du Nürburgring au volant d’une Formule 1

Jean-Eric Vergne découvrait ce vendredi le tracé du Nürburgring au volant d’une Formule 1. Pour ses premiers tours de roues sur le circuit allemand dans la catégorie reine, le Français a bouclé ses deux séances en 14ème et 13ème position, bouclant un total de 65 tours.

Le fait que ce soit ma première fois en F1 sur ce circuit n’a pas eu d’effet sur ma journée”, relativise JEV, confiant. “Les différents types de pneus apportent plus ou moins ce que nous en attendions et nous n’avons pas constaté de signes de problèmes du point de vue de la sécurité, et c’est donc une chose positive, poursuit celui qui fut victime de l’une des défaillances les plus spectaculaires à Silverstone, le weekend dernier”.

Jamais rassasié, JEV n’est cependant pas satisfait de la performance globale de sa Toro Rosso, et sait que son équipe, qui est sur la pente ascendante, est capable de mieux. La Q3 reste un objectif réaliste pour la petite squadra.

E“n termes de performance pure de la voiture, il nous faut travailler tard d’ici demain car nous ne sommes pas là où nous le voulions. Même si nous savions que la configuration du Nürburgring ne nous conviendrait pas si bien que çà, je suis relativement confiant quant au fait que nous pouvons trouver des choses pour améliorer la voiture pour le reste du weekend”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités