Jean-Eric Vergne refuse le blâme

Jean-Eric Vergne n'est pas arrivé au terme du Grand Prix d'Europe

Jean-Eric Vergne n'est pas arrivé au terme du Grand Prix d'Europe. Le 28ème tour fut le tournant de la course pour lui et l'ensemble du plateau.

En dépassant Kovailanen et se rabattant trop sur lui, le pilote Toro Rosso a signé le second chapitre de la course. Les deux monoplaces endommagées contraintes de rejoindre les stands, le Safety Car entra en action et bouleversa la course. JEV estime cependant qu'il s'agit d'un incident de course.

“Je ne pense pas qu’il y ait qui que ce soit à blâmer.” déclare Jean-Eric Vergne. “J’ai senti le contact en me rabattant. C’est un incident de course, on va regarder ça plus en détails. C’est fini, et c’est dommage pour nous deux.”, confie le jeune Français au micro de Sky Sports.

“Les dommages sont surtout sur le fond plat et l’aileron arrière de la voiture.”, souligne Vergne.

Jean-Eric Vergne n'avait pas passé le Q1 en partant à la 18e position sur la grille de départ pour la cinquième fois de la saison.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités