Jean-Éric Vergne se place en Q2

Clairement à l'aise sur le circuit flambant neuf des États-Unis, Jean-Éric Vergne a toutefois été victime d'une casse de suspension lors d'une excursion hors-piste en EL3

Clairement à l'aise sur le circuit flambant neuf des États-Unis, Jean-Éric Vergne a toutefois été victime d'une casse de suspension lors d'une excursion hors-piste en EL3. Malgré cet incident, le pilote français s'est illustré hier, en signant une très prometteuse 14ème position sur la grille.

Je pense que l'équipe a très bien travaillé jusqu'à présent ce week-end, pour pouvoir me donner une voiture qui semble plus compétitive que lors des courses précédentes.

Avoir battu mon coéquipier ne représente pas grand-chose pour moi : Daniel (Ricciardo) a eu des problèmes en Q1, mais je pense avoir gagné quelques dixièmes cet après-midi. Si je n'avais pas endommagé ma suspension sur un vibreur ce matin, j'aurai eu plus temps de piste, et donc une meilleure compréhension des pneus,” explique le pilote Toro Rosso.

La voiture se comporte bien, et il y aura beaucoup d'opportunités pour dépasser. C'est mon plan pour demain, me battre pour les points,” conclut Vergne.

Laurent Mekies, ingénieur en chef de l'équipe, est élogieux vis-à-vis de son pilote : “Jean-Éric a fait du très bon travail cet après-midi, en surclassant les deux Sauber et Rosberg”.

JEV n'a pas inscrit de points depuis le Grand Prix de Corée et compte 2 points d'avance sur son coéquipier. Le pilote français a de bonnes chances de signer un bon résultat qui semble être à sa portée ce week-end.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso , Sauber
Type d'article Actualités