Jenson Button, un admirateur d'Alain Prost le pilote... et le cycliste !

Jenson Button retrouve régulièrement son héros d'enfance dans un contexte de compétition, sur les côtes de massifs avalés à vélo. Humble, l'Anglais aux 16 saisons F1 rend un vibrant hommage au Professeur...

Jenson Button, un admirateur d'Alain Prost le pilote... et le cycliste !
La McLaren MP4-5 pilotée par Ayrton Senna
Alain Prost
Jenson Button, McLaren
Fernando Alonso, McLaren et son équipier Jenson Button, McLaren
Les F1 pilotées par Ayrton Senna
Fernando Alonso, McLaren, son équipier Jenson Button, McLaren et le chanteur Pharrell Williams
Alain Prost
L'humeur de Cirebox - Prost cherche son successeur...
McLaren livery teaser poster
Jenson Button, McLaren MP4-31
Ayrton Senna
Ayrton Senna, McLaren devant Damon Hill, Williams
Alain Prost, Ferrari et Ayrton Senna, McLaren, s'accrochent au premier virage
Le célèbre accident entre Ayrton Senna et Alain Prost au 46e tour
Jenson Button, McLaren MP4-31

Jenson Button n’a jamais caché son admiration pour le style fin et intellectualisé d’Alain Prost, qu’il a pris en modèle au cours de ses jeunes années. À une époque où choisir son camp entre les deux pilotes d’exception qu’étaient le quadruple Champion du monde français et Ayrton Senna était bien difficile, l’Anglais a penché pour celui qu’il a depuis cherché à émuler en de nombreuses façons dans sa propre approche de la course.

"La rivalité entre Alain et Ayrton Senna a défini près de 10 ans de la F1 et ce fut un privilège de grandir à cette époque, à la fin des années 1980 et de voir ceci se dérouler", se souvient Button pour le magazine anglais F1 Racing. "Mon père et moi adorions regarder ces deux-là faire la course ! J’aime la manière dont Prost pilotait et sa façon de faire attention à la voiture ; la manière dont son approche allait au-delà d’un simple temps au tour brut. Il savait comment bâtir une équipe autour de lui. Bien entendu, j’aimais aussi la vitesse d’Ayrton car il était hyper rapide sur un tour. Je les respectais tous les deux mais dans ma jeunesse, j’ai choisi Prost !"

Les souvenirs de cette époque bénie donnent le sourire au Champion du monde 2009 lorsqu’il se remémore ce qui l’a attiré vers la passion des sports mécaniques.

"Lorsqu’il [Prost] est passé chez Ferrari, en 1990-1991, ce fut vraiment amusant pour un enfant de 10 ans de le voir dans une autre voiture après avoir grandi avec lui dans ces McLaren blanc et rouge. J’étais clairement plus un fan de pilotes que d’équipes. Le voir dans une auto rouge était tellement cool ; d’autant que cette Ferrari de 1990 était une superbe voiture, si belle !"

Une rivalité qui définissait intimement les deux antagonistes

L’énergie de rivalité se dégageant de la lutte Prost/Senna pendant tant d’années parle à Button, qui comprend à quel point une relation de dépendance mutuelle a pu se créer entre les deux hommes dans la quête de la domination en piste et en dehors.

"Le fait de ne pas être dans la même équipe n’allait pas empêcher Ayrton et Alain d’être de grands rivaux", poursuit Button. "Il y a une photo d’eux deux sur le podium du dernier GP d’Alain, à Adélaïde, en 1993. Prost était avec Williams pour sa dernière saison de F1 et il a remporté le titre, son quatrième, de manière assez confortable. Sur le podium, Ayrton a l’air songeur et même courroucé en dépit du fait d’avoir remporté la course – et je pense que c’est parce qu’il sait qu’Alain quitte la F1. J’ai entendu dire qu’il lui avait souvent téléphoné et dit : pourquoi pars-tu à la retraite ?"

 

Button n'a jamais caché apprécier être associé à des pilotes de grand calibre avec le même matériel. L'Anglais a notamment été confronté pendant trois saisons à Lewis Hamilton, et se montre maintenant à l'aise dans son association avec Fernando Alonso, deux des pilotes les plus estimés du plateau. De ce fait, il est facile pour le pilote McLaren de comprendre ce qui pouvait motiver Prost et Senna.

"Il [Senna] avait perdu son principal rival. Il y a et il y a eu de nombreux grands pilotes en F1 mais quand vous avez traversé tant de choses avec une personne, aussi bien du bon que du mauvais, ça signifie beaucoup et ils vous manquent quand ils partent. Même si vous gagnez tout, vous regrettez le défi d’avoir cet autre pilote qui vous poussait à vos limites".

Prost, un modèle aussi en dehors de la piste

Athlète émérite, Jenson Button ne perd jamais une occasion de s’entraîner pour disputer des triathlons et apprécie particulièrement les séances d’entrainement à vélo. Naturellement social, JB aime passer du temps en dehors des courses en entraînement avec Daniel Ricciardo. Mais il organise aussi régulièrement des séances avec Alain Prost, qui dispose d’un coup de pédale laissant le #22 songeur.

"J’ai aussi eu le privilège de beaucoup mieux connaître Alain moi-même ces dernières années. Il est très éclairé, et toujours incroyablement compétitif. Maintenant, il est vraiment dans la course cycliste. Nous avons roulé à vélo jusqu’en Italie depuis Monaco cette année et il tient la méga forme !"

"Il va participer aux Championnats du monde cette année dans sa catégorie d’âge. Il a fait ça ces deux dernières années mais les courses étaient sur le plat et comme il est bien entendu assez petit, cela a favorisé les cyclistes qui ont plus de puissance. Cette année, il va y avoir des côtes, et je pense qu’il a une grande chance de devenir Champion du Monde sur deux roues, après l’avoir été sur quatre. Ne serait-ce pas incroyable ? C’est génial de rouler ensemble. On ne parle pas beaucoup de sport automobile mais ça nous arrive parfois et il est toujours très intéressant d’entendre ses commentaires sur les sujets du moment. On comprend bien pourquoi il est connu comme Le Professeur".

 

partages
commentaires
Ricciardo - Aucune raison que la rivalité avec Verstappen dégénère
Article précédent

Ricciardo - Aucune raison que la rivalité avec Verstappen dégénère

Article suivant

Stats - Hamilton à mi-chemin entre Senna et Prost !

Stats - Hamilton à mi-chemin entre Senna et Prost !
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021